Etats-Unis/Iran

Etats-Unis : le soutien obligé des candidats républicains à Israël

Jeb Bush, le candidat le plus en vue des républicains pour la présidentielle, a du se démarquer de l'un de ses soutiens, partisan d'une solution à deux Etats.
Jeb Bush, le candidat le plus en vue des républicains pour la présidentielle, a du se démarquer de l'un de ses soutiens, partisan d'une solution à deux Etats. REUTERS/Randall Hill

Tout candidat républicain à la Maison Blanche en 2016 se doit de montrer un soutien totalement inconditionnel à Israël s’il veut passer le cap des primaires. Si dans le passé, c’était les démocrates qui étaient les plus fidèles supporters de l’Etat hébreu, ce sont maintenant les républicains qui revendiquent ce titre.

Publicité

Avec notre correspondant à New York, Jean-Louis Pourtet

Benyamin Netanyahu ne peut qu’espérer la victoire d’un républicain en 2016. Cela améliorerait sérieusement les relations entre Washington et son pays car les républicains sont traditionnellement favorables à Israël. Vous n’entendrez pas la moindre critique de l’Etat hébreu de la quinzaine de candidats qui visent la Maison Blanche et malheur à celui qui ne prêtera pas serment d’allégeance à Bibi.

Jeb Bush, pour le moment favori à la nomination, vient de s’en rendre compte. James Baker, l’ancien secrétaire d’Etat américain sous Bush père, a prononcé un discours jeudi devant l’organisation juive progressiste J Street, favorable à la solution à deux Etats. James Baker a déploré la position du Premier ministre israélien, qui y est opposé. Cela a suscité une violente réaction des conservateurs, indignés par cette apostasie de celui qui est maintenant le conseiller diplomatique de Jeb Bush.

Fervents supporters d'Israël

Ce dernier a dû prendre ses distances des déclarations de l’ancien secrétaire d’Etat, et certains extrémistes lui ont reproché de ne pas l’avoir renvoyé. Ce ne fut pas toujours le cas: Eisenhower, Nixon, Reagan, Bush Père, n’avaient pas hésité à l’occasion à tirer l’oreille des dirigeants israéliens.

C’est depuis les attentats du 11 septembre, la menace d’un Iran nucléaire, et l’expansionnisme islamiste, que les républicains sont devenus, plus que les démocrates, les plus fervents supporters d’Israël. Mike Huckabee, favori de la droite chrétienne, a un petit avantage sur ses rivaux: il organise régulièrement des voyages en Terre sainte.

 → À (RE)LIRE : Netanyahu chaleureusement accueilli au Congrès américain

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail