Accéder au contenu principal
Haïti

Haïti: la candidature de Sophia Martelly rejetée

Le président haïtien Michel Martelly (G), son épouse Sophia et leurs enfants pendant la cérémonie d’investiture à Port-au-Prince, le 14 mai 2011.
Le président haïtien Michel Martelly (G), son épouse Sophia et leurs enfants pendant la cérémonie d’investiture à Port-au-Prince, le 14 mai 2011. Reuters/Swoan Parker
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Haïti progresse sur la voie des élections. Le pays n'a pas organisé de scrutin depuis le début de l'année 2011 et s'apprête à élire coup sur coup l'ensemble des élus locaux et des députés, deux tiers du Sénat et, finalement, le prochain président de la République. La nouvelle qui fait aujourd'hui la Une dans le pays est le rejet de la candidature de Sophia Martelly, l'actuelle première dame.

Publicité

Avec notre correspondante à Port-au-PrinceAmélie Baron

« C'est une violation des droits civils de Mme Sophia Saint-Remy Martelly ». L'avocat de la première dame ne mâche pas ses mots après la décision des autorités électorales de rejeter la candidature de Sophia Martelly.  

Pour sa première participation à une élection, elle visait le poste de sénateur du département de l'Ouest, le département qui englobe la région métropolitaine de Port-au-Prince. Mais le bureau du contentieux électoral national a jugé que les pièces de son dossier étaient insuffisantes pour déterminer sa nationalité haïtienne.  

Sophia Martelly est née à New York. Elle avait fourni aux autorités électorales une attestation de demande de renonciation à la nationalité américaine. Car pour être candidat à une élection dans le pays, il ne faut détenir aucune autre nationalité que la nationalité haïtienne. 

Ce rejet de candidature ravit en tout cas les opposants les plus farouches au pouvoir qui contestaient l'éventualité de voir l'épouse du président participer à une élection.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.