Etats-Unis

L'excentrique Donald Trump, candidat à la primaire républicaine

Pour Donald Trump, pas de doute: il est «le meilleur pour l'Amérique».
Pour Donald Trump, pas de doute: il est «le meilleur pour l'Amérique». REUTERS/Brendan McDermid
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le milliardaire américain Donald Trump se lance dans la course à la présidentielle. Donald Trump est le douzième candidat républicain à se déclarer. Son annonce, devant un groupe de supporter, a été lancée depuis la « Trump Tower » l’un des luxueux immeubles qu’il possède (et qu’il a fait construire) à New York.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

Aucun sondage ne donne à Donald Trump une chance de remporter la primaire républicaine. Aucune chance donc d’être président des Etats-Unis. Mais cette candidature permettra au magnat de l’immobilier de s’exprimer dans les médias au cours de la campagne.

« Je me lance dans la course pour restaurer la grandeur de l’Amérique », a déclaré le milliardaire. Donald Trump promet de fermer hermétiquement les frontières, de supprimer la loi sur la couverture sociale, d’anéantir les groupes terroristes et d’être « le meilleur président pour l’emploi que Dieu ait jamais créé ». Il n’a pas de mots assez durs pour Hillary Clinton et Barack Obama. On se souvient que le milliardaire avait douté de la nationalité du président des Etats-Unis, qui avait répondu par l’humour, tant les attaques étaient outrancières.

Donald Trump cible enfin ses adversaires républicains, et particulièrement Jeb Bush. Ce dernier envisage une régularisation des immigrés et projette de mettre en place un système fédéral pour l’éducation de base. Un programme, que le candidat Trump qualifie de gauche. « Je suis le meilleur pour l’Amérique, et je suis très riche », dit-il. Malgré les sondages qui ne lui donnent aucune chance, Donald Trump est sûr de lui.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail