Mexique/drogue/police

Mexique: les caméras du cartel surveillaient la police

Depuis des mois, les narcotrafiquants s'attaquent aux policiers avec une violence extrême.
Depuis des mois, les narcotrafiquants s'attaquent aux policiers avec une violence extrême. Reuters / J. Valenzuela
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La police mexicaine a démantelé un réseau de caméras de surveillance, installées par un cartel de drogue, à Reynosa. Cette  ville frontalière avec les États-Unis est le théâtre depuis plusieurs semaines de violents affrontements entre des narcotrafiquants et les forces de l'ordre.

Publicité

Ce mercredi soir, des policiers surprennent deux hommes en train d'installer une caméra de surveillance sur un poteau dans le centre-ville de Reynosa. Interpellés, les deux individus commencent à parler : ils racontent qu'ils ont reçu leurs ordres d'un groupe criminel, dont la police n'a pas révélé le nom mais qui utilise des caméras pour surveiller les mouvements de la police.

Grâce aux indications des deux interpellés, les forces de l'ordre découvrent 37 autres caméras, installées aux carrefours routiers, dans des quartiers résidentiels et même dans des centres commerciaux.

Violence extrême

Ce n'est pas la première fois qu'un tel système de caméras de vidéosurveillance est découvert dans la ville. Fin mai, 39 autres en avaient déjà été démantelées.

Depuis des mois, Reynosa se transforme régulièrement en véritable champ de bataille. Avec des barrages routiers et des voitures incendiées, les narcotrafiquants s'attaquent aux policiers avec une violence extrême.

Malgré un nouveau dispositif sécuritaire mis en place par le gouvernement mexicain, le cartel du Golfe et les Zetas se disputent le contrôle du Tamaulipas. Cet Etat, au nord du pays, est un point stratégique pour le narcotrafic vers les Etats-Unis.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail