Etats-Unis / Football féminin

L’Amérique s’enthousiasme pour ses footballeuses

Hope Solo et Carli Lloyd, ici , sous le maillot de la sélection américaine, après leur quart de finale de Coupe du monde face à la Chine, le 26 juin 2015 à Ottawa.
Hope Solo et Carli Lloyd, ici , sous le maillot de la sélection américaine, après leur quart de finale de Coupe du monde face à la Chine, le 26 juin 2015 à Ottawa. Jana Chytilova/Freestyle Photo/Getty Images/AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Nombreux seront les Américains qui suivront ce dimanche soir la finale de la Coupe du monde de football féminin, à Vancouver. L'équipe américaine s'oppose à celle du Japon pour un match revanche. Une victoire des Etats-Unis fera beaucoup pour relancer l'intérêt des Américains pour le ballon rond.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Si le football décolle aux Etats-Unis, ce sera en grande partie grâce à ses footballeuses. Après une victoire surprise sur l'Allemagne, jeudi, à Montréal, les Américaines affrontent les Japonaises qui leur avaient ravi le trophée en 2011.

La dernière grande victoire américaine remonte à 1999. C'est dire que les enjeux sont grands. Le vice-président Joe Biden et son épouse se sont rendus en Colombie britannique pour soutenir les girls aux chaussures à crampons. Certaines sont devenues des superstars, comme Mia Hamm et plus récemment Alex Morgan que près de 2 millions de supporters suivent sur son compte Twitter. C'est beaucoup plus que Tim Howard, le pourtant très populaire gardien de but de l'équipe masculine qui s'était illustrée lors du dernier Mondial.

Si les Américaines l'emportent, cela fera beaucoup pour relancer l'intérêt pour un sport qui continue d'avoir du mal à s'imposer devant le football américain ou le baseball. Mais au moins pour un soir, l'Amérique s'enthousiasme pour le ballon rond et crie « Go, girls », « Allez-y les filles ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail