Accéder au contenu principal
Allemagne / Brésil

Brésil: Merkel en visite dans un pays secoué par les scandales

Le présidente brésilienne Dilma Rousseff (g.) et la chancelière allemande Angela Merkel à Brasilia, le 19 août 2015.
Le présidente brésilienne Dilma Rousseff (g.) et la chancelière allemande Angela Merkel à Brasilia, le 19 août 2015. REUTERS/Ueslei Marcelino
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Angela Merkel est en visite officielle au Brésil. Ce jeudi 20 août, la chancelière allemande et six de ses ministres participent a une réunion de travail bilatérale avec la présidente brésilienne Dilma Rousseff et des membres de son gouvernement. A l'ordre du jour, les investissements d'entreprises allemandes au Brésil, les relations économiques et le changement climatique. Cette réunion intervient alors que le Brésil est en proie à de nombreux scandales de corruption et à la crise économique.

Publicité

C'est Angela Merkel qui avait proposé à Dilma Rousseff cette réunion de travail interministérielle. Des échanges privilégiés que l'Allemagne n'accorde qu'à neuf autres pays et que la présidente brésilienne a accepté volontairement.

Il faut dire qu'après la marée humaine qui a exigé le week-end dernier la démission de la présidente la plus impopulaire du Brésil depuis la dictature militaire, Dilma Rousseff a urgemment besoin d'un soutien symbolique. « Si les Allemands ne croyaient pas en notre gouvernement, ils ne viendraient pas », pouvait-on entendre au ministère des Affaires étrangères à Brasilia.

Leadership

« La stratégie de l’Allemagne à moyen et long terme est de créer à ses côtés un pôle mondial au sein duquel elle consoliderait sa position de leader en matière de production de technologies renouvelables, explique Sergio Costa, professeur en sociologie à l'Université libre de Berlin. Ce voyage a pour objectif de vendre au Brésil l’image d’une Allemagne, puissance mondiale dans la production de technologies de développement durable. »

Rien qu'à Sao Paulo, plus de 1 400 entreprises allemandes emploient plus de 250 000 Brésiliens.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.