Accéder au contenu principal
Guatemala

Guatemala: l'ex-président inculpé et placé en détention provisoire

L'ancien président guatémaltèque Otto Pérez devant un tribunal de Guatemala City, le 8 septembre 2015.
L'ancien président guatémaltèque Otto Pérez devant un tribunal de Guatemala City, le 8 septembre 2015. REUTERS/Jose Cabezas
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Deux jours après le premier tour des élections générales, un juge a décidé de mettre en examen l'ex-président guatémaltèque Otto Pérez pour une affaire de corruption qui a précipité sa démission il y a moins d'une semaine. Il est accusé d'avoir fait partie d'une bande criminelle qui opérait au plus haut niveau au sein des douanes.

Publicité

Avec notre correspondant à Mexico, Patrick John Buffe

Otto Pérez a été inculpé de fraude fiscale, corruption passive et association de malfaiteurs. Le juge Galvez, qui instruit l'affaire, a en effet considéré qu'il y avait des « indices rationnels suffisants » laissant supposer qu'il avait fait partie du réseau criminel connu sous le nom de « la Ligne ». Pour éviter tout risque de fuite et surtout toute entrave à la justice, le magistrat a également décrété sa détention provisoire durant les trois mois que durera l'enquête du ministère public. Il restera donc en prison, où il se trouve depuis jeudi dernier.

A l'issu de cette audience publique, Otto Pérez a répété qu'il n'y avait aucune preuve contre lui. Il a aussi reproché au juge d'avoir décidé de sa mise en examen en suivant aveuglément les arguments du ministère public et surtout de la Commission des Nations Unies contre l'impunité au Guatemala (Cicig).

En plus de l'ex-chef de l'Etat, cette affaire de fraudes douanières implique l'ancienne vice-présidente Roxanna Baldetti et une vingtaine de hauts fonctionnaires, aujourd'hui tous sous les verrous. Ils auraient détourné quelque 3,5 millions d'euros entre mai 2014 et avril 2015.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.