Brésil

Petrobras: 15 ans de prison pour l'ex-trésorier du parti au pouvoir

L'entreprise pétrolière brésilienne Petrobras dans la tourmente.
L'entreprise pétrolière brésilienne Petrobras dans la tourmente. DR

Au Brésil, les premières condamnations dans le scandale Petrobras viennent de tomber. Il s’agit de la plus grave affaire de corruption de l’histoire du pays, avec plus de 2 milliards d’euros détournés des caisses de l’entreprise pétrolière brésilienne. Des dizaines de parlementaires sont soupçonnés d’avoir reçu des pots-de-vin. La justice vient notamment de condamner l’ancien trésorier du Parti des travailleurs, de la présidente brésilienne, Dilma Rousseff, déjà en difficulté et dont la popularité est en chute libre.

Publicité

De notre correspondant à Rio de Janeiro,  François Cardona

Accusé de corruption et de blanchiment d’argent, Joao Vaccari écope de plus de 15 ans de prison. L’ancien trésorier du Parti des travailleurs était accusé d’avoir distribué plus d’un million de dollars, en pots-de-vin, obtenus auprès d’entreprises en contrat avec Petrobras. 

Avec lui, l'un des principaux accusés du scandale, l'ancien directeur des services du géant pétrolier a été condamné à plus de 20 ans de prison. Les huit autres personnes, jugées dans cette première phase du procès, ont pour la plupart bénéficié d'une réduction de peine, pour avoir collaboré avec la justice brésilienne.

Appels à la destitution de Dilma Rousseff

Avec la condamnation de son ancien trésorier, encore en place en avril dernier, l’étau se resserre sur le Parti des travailleurs. L’ancien directeur de cabinet du charismatique président Lula est déjà derrière les barreaux, dans l’attente de son procès. Des dizaines de parlementaires dela majorité gouvernementale sont également dans le collimateur de la justice.

A cause de ce scandale, la popularité de la présidente est tombée en dessous des 8 %. Des appels à la destitution de Dilma Rousseff ont été lancés. L’enquête sur l’affaire Petrobras n’est pas terminée. La police fédérale vient de procéder à une nouvelle vague d'arrestation avec 11 mandats d'arrêt dans tout le pays.

L'ancien trésorier du Parti des Travailleurs (PT, gauche) au pouvoir au Brésil, Joao Vaccari.
L'ancien trésorier du Parti des Travailleurs (PT, gauche) au pouvoir au Brésil, Joao Vaccari. Marcelo Camargo/ Agência Brasil

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail