Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Pédophilie: le pape François peine à convaincre les victimes

Un couple devant un écran géant retransmettant une célébration du pape à Philadelphie, le 27 septembre 2015.
Un couple devant un écran géant retransmettant une célébration du pape à Philadelphie, le 27 septembre 2015. REUTERS/Carlos Barria
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le pape François a rencontré dimanche à Philadelphie des victimes d'abus sexuels commis par des prêtres. La pédophilie est un problème qui a miné l'Eglise catholique américaine. 657 accusations ont été portées sur les années 2013 et 2014, d'après les chiffres de la conférence des évêques américaine. Trois milliards de dollars de dommages ont été versés depuis le début du scandale.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

« Dieu sanglote en pensant à vos souffrances », a déclaré le Saint-Père en rencontrant à Philadelphie des victimes de pédophilie. Par ce geste, le pape François a peut-être tenté de rattraper une maladresse. Lors d'une réunion avec les évêques américains la semaine dernière, il les avait félicités pour leur courage face au scandale des abus sexuels.

Barbara Dorris a été violée par un prêtre à l'âge de 6 ans. Elle a créé l'association SNAP qui dénonce aujourd'hui ces crimes. Elle n'est pas convaincue par le geste du pape François. « Les mots ne suffisent pas ! Réagit-elle. Le pape doit agir, prendre des mesures disciplinaires visibles contre les évêques qui ont protégé et porté assistance aux prédateurs. Ces prédateurs aujourd’hui encore sont déplacés de diocèse en diocèse et parfois de pays en pays. Cela doit cesser ! »

Le Vatican a annoncé la création d'un tribunal qui sera chargé de juger les archevêques qui se sont rendus coupables de complicité en tentant de cacher le scandale des prêtres pédophiles. Les associations de victimes restent sceptiques. Les premières plaintes remontent aux années 1980. Plus de 10 000 personnes affirment avoir été victimes d'abus sexuels commis par des prêtres aux Etats-Unis.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.