Etats-Unis / Environnement

Marée noire du golfe du Mexique: BP va payer 20,8 milliards de dollars

Une pollution sans précédent du littoral a été provoquée par l'explosion, le 20 avril 2010, de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon exploitée par BP dans le golfe du Mexique, au large du sud-est des Etats-Unis.
Une pollution sans précédent du littoral a été provoquée par l'explosion, le 20 avril 2010, de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon exploitée par BP dans le golfe du Mexique, au large du sud-est des Etats-Unis. Coast Guard/Files/Handout

Près de 21 milliards de dollars. C'est ce que le groupe britannique BP va devoir débourser après la marée noire dans le Golfe du Mexique en avril 2010. Le géant pétrolier britannique a été condamné par la Justice américaine. Une grande partie de ces fonds sera consacrée à la restauration de la faune et de la flore de la région du Sud des Etats-Unis.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

Tout est démesuré dans cette affaire, à l'image des 20 milliards de dollars, que BP accepte de payer. Entre 3 et 5 millions de barils de pétrole ont été répandus dans l'océan, lorsque la plateforme Deepwater Horizon a explosé, faisant 11 morts et la compagnie a mis trois mois avant de parvenir à stopper la fuite. Trois mois pendant lesquels des millions d'animaux et de plantes sont morts, 2 000 km de côtes souillées, l'économie fragilisée, car la pêche a été interdite, et les saisons touristiques perdues.

Il a fallu quatre ans pour nettoyer, dans les cinq Etats touchés, alors que d'après les experts près de 2 millions de barils de pétrole sont toujours au fond de l'océan, empêchant la vie de reprendre son cours.

La ministre de la Justice Loretta Lynch est extrêmement sévère à l'égard de la compagnie. « Notre équipe a prouvé que cette marée noire est la conséquence des négligences de BP. Nous avons passé un accord historique à la suite de notre plainte contre BP, plus de 20 milliards de dollars. La compagnie BP reçoit la punition qu'elle mérite. »

BP qui a tout tenté, jusqu'à la Cour suprême fédérale américaine, pour éviter de payer, reconnait sa défaite. La compagnie annonce qu'elle tiendra ses engagements.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail