Etats-Unis

Des élus américains souhaitent un visa obligatoire pour les Européens

Conférence de presse d'élus américains. De plus en plus de voix s'élèvent pour la remise en place d'un système de visa pour les Européens en voyage aux Etats-Unis.
Conférence de presse d'élus américains. De plus en plus de voix s'élèvent pour la remise en place d'un système de visa pour les Européens en voyage aux Etats-Unis. Chip Somodevilla/Getty Images/AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La chambre des représentants a voté, jeudi 19 novembre, à une très large majorité (289 voix contre 137) un texte qui prévoit l'arrêt de l'accueil de réfugiés syriens sur le territoire américain. Une quarantaine de démocrates a voté aux côtés des républicains en faveur de ce texte, auquel Barack Obama a d'ores et déjà annoncé qu'il opposera son veto. Les élus sont par ailleurs de plus en plus nombreux à proposer de remettre en place un système de visa pour les Européens en voyage aux Etats-Unis.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

La psychose de l'attentat est telle aux Etats-Unis, que certains élus, qu'ils aient voté ou non la pause dans l'accueil des réfugiés syriens, envisagent à présent la suspension du programme qui permet aux Européens d'entrer dans le pays sans visa.

Le premier à avoir proposé cette mesure est le candidat républicain à la présidentielle Rand Paul. Il est à présent suivi par de nombreux parlementaires, comme le sénateur démocrate de New York Charles Schumer : « Si un terroriste essaie d'entrer dans ce pays, il y a de fortes chances qu'il utilise les carences de notre système d'exemption de visas pour le faire. »

« Les frontières européennes ne sont pas sûres »

La constatation est la suivante : parmi les terroristes de Paris, certains sont des ressortissants français, et la France, comme trente-sept autres pays, bénéficie d'exemption de visa pour venir faire du tourisme en Amérique. Ce programme a permis de faciliter vingt millions d'entrées l'an dernier.

« Ce système est beaucoup plus dangereux pour les Etats-Unis, que l'arrivée de réfugiés qui ont subi des tests et des contrôles d'antécédents approfondis. Il faut revoir ce programme car les frontières européennes ne sont pas sûres », entend-t-on sur les bancs du Congrès. Même si un tel texte a peu de chances d'aboutir, les républicains sont rejoints par de nombreux démocrates sur ce sujet.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail