Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Sondage: les Américains craignent une attaque terroriste d'envergure

Drapeaux en berne au National Mall à Washington après les attentats de Paris.
Drapeaux en berne au National Mall à Washington après les attentats de Paris. REUTERS/Kevin Lamarque
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Alors que les Américains continuent de manifester leur solidarité à l’égard de la France après les attentats du 13 novembre, ils ne cachent pas leur inquiétude d’être la prochaine cible du groupe Etat islamique.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Pour 83% des Américains, pas de doute, ils seront les prochaines victimes des jihadistes de l’organisation Etat islamique. Selon un sondage Washington Post-ABC News, ils craignent une attaque d’envergure dans un proche avenir.

Ils n’étaient que 73% à formuler une telle crainte avant les attentats de Paris. Ils sont aujourd’hui plus favorables à un engagement militaire plus grand des Etats-Unis pour éradiquer le groupe terroriste : intensification des raids aériens et même, pour un tiers d’entre eux, envoi de troupes au sol, en nombre limité toutefois.

Plus d'un Américain sur deux ne veut pas des réfugiés

59% n’hésitent pas, à l’inverse de Barack Obama et Hillary Clinton, à dire que les Etats-Unis sont en guerre contre « l’islam radical ». Cette peur les amène à faire preuve d’un manque de compassion inhabituel à l’égard des réfugiés syriens, dont 53% des personnes interrogées s’opposent à ce qu’ils viennent en Amérique.

Dans un éditorial, le New York Times écrit : « Al-Qaïda et l’EI ne nous ont pas obligés à nous enchaîner à un Etat sécuritaire, ni à déshonorer nos valeurs en diabolisant nos réfugiés et nos immigrants ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.