Accéder au contenu principal
Mexique

Grâce au vaccin, le Mexique va freiner la propagation de la dengue

Le vaccin contre la dengue va permettre au Mexique de faire face à une maladie qui s'étend toujours plus dans le pays.
Le vaccin contre la dengue va permettre au Mexique de faire face à une maladie qui s'étend toujours plus dans le pays. Reuters
Texte par : RFI Suivre
1 min

Le Mexique est le premier pays au monde à autoriser la commercialisation du nouveau vaccin contre la dengue développé par le laboratoire Sanofi-Pasteur. Les autorités sanitaires mexicaines vont pouvoir ainsi réduire considérablement le nombre d'habitants touchés chaque année par ce virus transmis par un moustique. Et faire face à la propagation de cette maladie dans presque tout le pays.

Publicité

Avec notre correspondant à Mexico, Patrick John Buffe

Plus de 32 000 Mexicains ont été infectés par la dengue l'an passé. Et même si cette maladie endémique est rarement mortelle, une centaine d'entre eux en sont décédés, victimes de la variante hémorragique de ce virus contre lequel il n'existait jusqu'à maintenant aucun médicament.

Renforcement de l'arsenal préventif

La mise sur le marché, d'ici un mois, du nouveau vaccin, viendra donc renforcer l'arsenal préventif dont disposait le Mexique. Un arsenal qui se limitait à une série de recommandations faites aux habitants des côtes et des régions chaudes et humides : utiliser de l'anti-moustique, porter des pantalons et des chemises à manches longues, éviter de laisser l'eau stagner dans des récipients et réaliser des fumigations.

La maladie s'étend toujours plus

En plus, ce vaccin arrive à un moment crucial. Il va permettre au Mexique de faire face à une maladie qui s'étend toujours plus dans le pays. Car depuis quelques années, la dengue se déclare dans des zones plus élevées, où elle était inconnue jusqu'alors. Raison probable de ce changement : le réchauffement climatique qui permet désormais au moustique vecteur de cette infection virale de pouvoir vivre jusqu'à 1 500 mètres d'altitude.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.