Accéder au contenu principal
Etats-Unis / Santé

Etats-Unis: intoxication au plomb, l'état d'urgence décrété à Flint

Un château d'eau à Flint, Michigan.
Un château d'eau à Flint, Michigan. REUTERS/Rebecca Cook
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Aux Etats-Unis, l'état d'urgence sanitaire vient d'être déclaré à Flint, dans le Michigan. Des milliers d'habitants, et notamment des enfants, ont été empoisonnés par des particules de plomb, présentes dans l'eau du robinet, qui peuvent notamment causer de graves lésions au cerveau. Le véritable coût humain de ce scandale ne sera connu que dans plusieurs années...  

Publicité

L'affaire remonte à avril 2014. A cette époque, la municipalité de Flint, en grandes difficultés financières, renonce à acheter son eau auprès de la ville voisine de Detroit. A la place, elle la puise directement dans la rivière qui borde la ville.

Une opération moins coûteuse, mais qui nécessite un traitement chimique. Sans cette opération de nettoyage, la rouille qui se dépose à l'intérieur des canalisations risque de se propager dans l'eau.

Malgré cette nécessité, le gouverneur du Michigan, Rick Snyder, prend la décision de ne pas traiter l'eau. Très vite, les habitants se plaignent de cette nouvelle eau brunâtre, qui cause des vomissements et des problèmes de peau.

Graves signaux d’alerte

Les premières analyses révèlent des taux de plomb très élevés dans le sang, chez les enfants notamment. De graves signaux d'alerte, que Rick Snyder ignorera pendant de longs mois, continuant à assurer la population que l'eau est potable.

Il faudra l'ouverture d'une enquête par le ministère de la Justice, le 5 janvier, pour que le gouverneur finisse par annoncer l'état d'urgence sanitaire. Et pour qu'il présente ses excuses.

Mais cela risque de ne pas suffire : les habitants de Flint, furieux, réclament non seulement sa démission, mais aussi son incarcération.

■ A consulter : Webdoc - Pollution minière en France - Scandale environnemental

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.