Etats-Unis

Etats-Unis: des hackers invités à «pirater le Pentagone»

Le concours baptisé «Hack the Pentagon» sera le premier du genre à être lancé par un organe du gouvernement fédéral.
Le concours baptisé «Hack the Pentagon» sera le premier du genre à être lancé par un organe du gouvernement fédéral. REUTERS/Kacper Pempel/Files
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L’initiative est inattendue, surtout venant du Pentagone. Le ministère américain de la Défense organise un concours destiné aux pirates informatiques. L'objectif est d'exploiter les compétences de ces « hackers » afin de tester la sécurité des sites de l'armée.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

Derrière cette annonce qui peut sembler fantaisiste se cache une motivation très sérieuse : le Pentagone veut tester la sécurité de ses installations informatiques. En effet, chaque année, celles-ci sont victimes de milliers de tentatives d'intrusion.

Pour participer au concours « piratez le Pentagone », il faut toutefois se soumettre à un contrôle de ses antécédents, être de nationalité américaine et accepter des règles du jeu qui seront déterminées dans les semaines qui viennent.

Bien entendu, le Pentagone définira les sites à tester. Ce concours n'est pas une invitation à pirater les installations informatiques de l'armée.

Selon le communiqué du ministère de la Défense, qui vient de créer une cellule spécialisée dans l'innovation numérique, les gagnants seront récompensés.

C'est la première fois que l'administration américaine se tourne vers des pirates pour tester sa sécurité, mais la méthode a fait ses preuves et de nombreuses compagnies privées s'adressent déjà à des hackers, reconvertis ou non, pour mettre à l'épreuve leur réseau.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail