Etats-Unis/Cuba

Tourisme: une croisière historique entre Cuba et les Etats-Unis

C'est le navire «Adonia» de la compagnie Carnival qui rouvrira la route entre Miami et La Havane ce 1er mai.
C'est le navire «Adonia» de la compagnie Carnival qui rouvrira la route entre Miami et La Havane ce 1er mai. http://www.carnivalcorp.com
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Une croisière historique s’apprête ce dimanche 1er mai à quitter Miami en direction de Cuba. Le géant américain de la Croisière Carnival, premier opérateur mondial de croisières, se lance le premier sur ce nouveau marché et les citoyens cubains sont autorisés à monter à bord en vertu de l'assouplissement décidé le 22 avril dernier par les autorités de La Havane sur les voyages en mer.

Publicité

Après l'annonce du rapprochement entre les deux pays en décembre 2014, le gouvernement américain avait donné la permission à plusieurs compagnies de croisières et opérateurs de ferries de rouvrir des lignes vers Cuba.

Le géant américain Carnival s’est engouffré dans la brèche et en juillet dernier annonçait avoir eu les autorisations nécessaires côté américain, et la date de la première croisière : mai 2016.

Et vendredi 22 avril, le gouvernement de Raul Castro annonçait à son tour la levée des principales restrictions de voyage par voie maritime pour tous les Cubains, qui ne pouvaient jusqu'à présent quitter le pays que par avion. Carnival confirmait alors avoir l'autorisation du gouvernement cubain de laisser débarquer ses passagers d'origine cubaine sur l'île.

Le navire Adonia lève l'ancre

Dès ce lundi, les 710 passagers du navire Adonia de la compagnie Carnival pourront donc fouler le sol de la Havane, pour la première fois en un demi-siècle. Il s'agit d'un voyage d’une semaine, destiné à promouvoir les relations culturelles entre les deux pays [conformément aux critères imposés par l'embargo américain toujours en vigueur], avec des escales à La Havane, à Cienfuegos et à Santiago.

Linda Androlia fait partie du voyage. « C’est un évènement historique, s'enthousiasme-t-elle au micro de RFI. On ne s’y attendait pas ! Le bateau était déjà prêt à partir, on avait nos places réservées. Entre temps, Cuba a modifié la loi, les Cubains peuvent maintenant eux aussi embarquer. Je suis ravie car on ne pensait vraiment pas qu’ils pourraient venir avec nous... Mais je ne pense pas qu’il y aura beaucoup de Cubains à bord du bateau. Quand la loi disait encore qu’ils n’étaient pas autorisés à monter, le bateau était déjà presque complet. Il restait peut-être 3 cabines libres…»

Il en coûtera par passager de 2000$US (en cabine) à 7000 dollars$US (en suite).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail