Brésil

Brésil: Michel Temer va rétablir le ministère de la Culture qu’il avait supprimé

Le président brésilien par intérim Michel Temer lors d'une rencontre avec les syndicats au palais du Planalto à Brasilia, le 16 mai 2016.
Le président brésilien par intérim Michel Temer lors d'une rencontre avec les syndicats au palais du Planalto à Brasilia, le 16 mai 2016. REUTERS/Ueslei Marcelino

Le président brésilien par intérim Michel Temer va rétablir le ministère de la Culture, qu'il avait supprimé en plaçant ses activités sous la tutelle du ministère de l'Education. Sa décision avait suscité un tollé et le président provisoire a finalement été obligé de faire marche arrière.

Publicité

Le rétablissement du ministère de la Culture sera formalisé la semaine prochaine. Pour diriger ce portefeuille, l'actuel secrétaire d'Etat à la Culture, Marcelo Calero, sera nommé ministre de la Culture. Avec cette annonce, le président par intérim espère apaiser les esprits.

→ A (RE)LIRE : Brésil: Michel Temer remplace Dilma Rousseff aux commandes

En effet, la décision de Michel Temer de supprimer le ministère de la Culture avait suscité une véritable levée de boucliers. Partout au Brésil, des artistes s'étaient mobilisés. Ils occupaient des lieux culturels emblématiques pour y organiser manifestations, tables rondes et concerts. Comme celui, vendredi dernier, à Rio de Janeiro, où la foule avait repris en chœur les mots du célèbre chanteur Caetano Veloso scandant « Temer dehors ».

→ LIRE AUSSI : Brésil: la nouvelle vie de Dilma Rousseff après sa destitution

Car la colère des chanteurs, acteurs et réalisateurs brésiliens ne se limite pas à la seule suppression du ministère de la Culture. Ils contestent plus largement la légitimité du gouvernement provisoire, qualifié de putschiste par ces représentants de la vie culturelle brésilienne. Une nouvelle journée de manifestation contre le président intérimaire a d'ailleurs lieu ce dimanche au Brésil.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail