Etats-Unis

Etats-Unis: sécurité aérienne et crise dans les aéroports

A l'aéroport de Chicago, il faut parfois attendre jusqu'à deux heures aux points de contrôle.
A l'aéroport de Chicago, il faut parfois attendre jusqu'à deux heures aux points de contrôle. Scott Olson/Getty Images/AFP

Les contrôles de sécurité dans les aéroports américains causent des délais d'attente sans précédent. Le TSA, le service en charge de ces contrôles bagages et passagers, est sous le feu des critiques pour son inefficacité et sa lenteur, qui ont des répercussions économiques pour les opérateurs.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

A l'aéroport international de Washington, l'attente aux contrôles a doublé, d'après l'évaluation des compagnies aériennes. Arriver deux heures avant son vol ne suffit plus, il faut prévoir trois ou quatre heures à New York, mais aussi à Chicago ou Atlanta.

Le service chargé de la sécurité du transport aérien, créé après le 11-Septembre, est montré du doigt. L'an dernier, un audit de terrain avait souligné son inefficacité : 90 % des agents qui transportaient des armes ou des produits prohibés avaient réussi à passer les contrôles sans problème. Un changement de direction et des licenciements ont suivi, ainsi que des consignes pour une vigilance accrue. Ceci ajouté à l'augmentation exponentielle du nombre de passagers, le résultat est catastrophique. A Chicago, on estime que 70 000 passagers ont manqué leur vol cette année et que 40 000 bagages ont été perdus.

L'armée est venue en renfort ces jours-ci pour accélérer la cadence. Mais les compagnies aériennes demandent des mesures sur le long terme. Quelque 740 millions de passagers doivent voyager par avion cette année aux Etats-Unis, soit 97 millions de plus qu'en 2013.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail