Canada/incendie

Les pompiers sud-africains en renfort pour maîtriser «la bête» à Fort McMurray

Depuis le déclenchement du feu le 1er mai, 579 946 hectares de forêts et de broussailles ont brûlé dans la région de Fort McMurray.
Depuis le déclenchement du feu le 1er mai, 579 946 hectares de forêts et de broussailles ont brûlé dans la région de Fort McMurray. Reuters

En Alberta au Canada, la Première ministre a annoncé que l'état d'urgence serait prolongé de 28 jours. Début mai, un feu s'est déclenché près de la ville de Fort McMurray la vidant de ses quelque 90 000 habitants, qui n'ont toujours pas pu regagner leurs maisons et 10 % de la ville a été brûlée. Le feu lui continue de s'étendre : il a atteint la province voisine et des pompiers venus de l'étranger ont été appelés en renfort. Près de 300 Sud-Africains sont arrivés pour 14 jours avec possibilité de rester plus longtemps si besoin.

Publicité

De notre correspondante au Canada, Marie-Laure Josselin

En arrivant à Edmonton la première chose qu’ont fait les 281 pompiers venus de toutes les régions d’Afrique du Sud c’est d’entamer un chant et une danse pour se donner du courage et former une équipe (Voir la vidéo ci-dessous).

Ils sont venus combattre ce gigantesque feu de forêt qui a débuté mai près de Fort McMurray et qui s’étend désormais sur 5 800 km². Un feu toujours hors de contrôle.
Si dans un premier temps la province de l’Alberta avait décliné les offres d’aides internationales, pensant réussir grâce au renfort des autres provinces à maîtriser « la bête », sur surnom, désormais outre les Sud-Africains, 200 pompiers américains sont aussi sur le terrain grâce à des partenariats internationaux, et c’est sans compter les près de 2 000 pompiers venus de tout le Canada.

Quant aux évacués, quelques-uns étaient à l’aéroport pour les remercier. Ils ont en tête le retour à Fort McMurray vidé de ses habitants. Les premiers pourront commencer à rentrer dès mercredi, pour d’autres l’horizon c’est septembre si leurs maisons n’ont pas été endommagées par les feux d'autant que des traces chimiques d’arsenic ont été détectées.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail