Etats-Unis

Le Parti républicain valide des idées de Trump dans son futur programme officiel

Certaines idées du candidat républicains Donald Trump ont été validées par les 112 délégués républicains du comité de plateforme du parti.
Certaines idées du candidat républicains Donald Trump ont été validées par les 112 délégués républicains du comité de plateforme du parti. Reuters

A moins d’une semaine du début de la convention du Parti républicain qui se tiendra à Cleveland, dans l’Etat de l’Ohio, un panel de délégués du parti conservateur, qui forme ce que l'on appelle le comité de plateforme, a validé certaines idées qui devraient faire partie du programme soutenu par le candidat à la Maison Blanche, Donald Trump. Si certaines semblent logiques eu égard aux positions du parti sur différentes thématiques, d’autres idées, développées par Donald Trump, peuvent surprendre.

Publicité

Pendant deux jours, ce lundi et ce mardi, 112 délégués républicains, qui seront présents lors de la convention, ont planché sur le programme qui sera soutenu par le parti et par son candidat Donald Trump. Et le résultat de ce travail risque de faire pâlir une partie de l’électorat américain.

La communauté hispanique est la première concernée puisque le Parti républicain a validé l’idée de la construction d’un mur séparant le Mexique des Etats-Unis. Une idée qui avait fait polémique chez les conservateurs lorsque Donald Trump l’avait évoqué, mais qui finalement a été accepté. Par ailleurs, les immigrants sans documents qui tenteront de revenir aux Etats-Unis se verront infliger une peine de 5 ans de prison.

Sur le plan économique, les 112 délégués confirment la tendance protectionniste qui se développe chez les conservateurs. Non, les traités multilatéraux ne seront pas annulés, mais ils pourraient bien faire l’objet de nouvelles négociations, afin que la parité soit respecté.

Le mariage homosexuel et l’avortement, tout comme dans le programme officiel des conservateurs, font toujours l’objet d’un rejet, ce qui écarte de facto du parti les électeurs de la communauté LGBT et les féministes.

Enfin, malgré l’actualité de ces derniers jours, les républicains maintiennent leur volonté de ne pas modifier la législation sur les armes.

Un projet de programme électoral qui sera soumis au vote la semaine prochaine des 2472 délégués qui devraient investir le milliardaire Donald Trump.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail