Colombie / FARC

Colombie: un référendum pour approuver l'accord de paix entre l'Etat et les FARC

La population se mobilise dans les rues de Cali en soutien au processus de paix entre l'Etat colombien et les FARC.
La population se mobilise dans les rues de Cali en soutien au processus de paix entre l'Etat colombien et les FARC. LUIS ROBAYO / AFP

En Colombie, un référendum sera organisé pour ratifier l'accord de paix final avec les FARC. La Cour constitutionnelle a validé ce processus souhaité par le président Juan Manuel Santos depuis le début des négociations avec la guérrilla. Ce référendum sera organisé après l'accord final signé et il faudra un minimum de 13% d'approbation de la part de la population colombienne.

Publicité

4,5 millions de votes en faveur du « oui » à l'accord de paix seront nécessaires pour le valider. Le président Juan Manuel Santos estime que le processus de paix est l'affaire de tous, « c'est un objectif national », a-t-il dit. Le président colombien considère que « cette décision sera la plus importante de notre vie ».

Une fois l'accord final signé, le texte sera publié dans son intégralité et il faudra une véritable campagne de pédagogie avant le vote. L'enjeu, c'est le manque de culture du référendum en Colombie, selon Camilo Gonzalez, président de l'Institut d'études pour le développement et la paix, interrogé par notre journaliste Florencia Valdés.

« Il n'y a pas de tradition du vote en Colombie, surtout quand ce n'est pas un vote pour des élections. Pour les présidentielles, seulement la moitié des Colombiens sont allés voter », se rappelle le spécialiste. « Le vote libre d'opinions a de très mauvais antécédents. En plus, il y a une forte polarisation, une grande confusion et une opposition à cet accord. Il faudra des efforts importants pour faire une grande campagne pédagogique et expliquer ce qui est en jeu pour la Colombie dans ce processus de paix. »

La campagne pour le « oui » comme pour le « non » à l'accord de paix final a d'ailleurs déjà commencé.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail