Accéder au contenu principal
Etats-Unis

11-Septembre 2001: des attentats qui ont changé la face du monde

L'attaque des tours du World Trade Center, à New York, le 11 septembre 2001.
L'attaque des tours du World Trade Center, à New York, le 11 septembre 2001. REUTERS
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les quatre attentats du 11-Septembre 2001 ont fait près de 3 000 morts. La plupart ont péri dans les tours jumelles de Manhattan où deux avions sont allés s’encastrer. Ces attentats simultanés ont changé le visage de l'Amérique et bouleversé le monde, qui vit depuis sous la menace terroriste.

Publicité

Les déflagrations du 11 septembre ont enflammé le monde. L’Afghanistan, la Syrie, l’Irak, la Libye, le Yémen, le Nigeria, l’Europe et même l’Asie n’échappent pas à la menace terroriste que fait peser une vision violente et sectaire de l’islam.

Un peu partout, des hommes et des femmes se revendiquent de l’islam pour tuer des innocents comme l’ont fait, le 11 septembre, les 19 terroristes qui étaient aux commandes des avions.

En riposte aux pires attentats de l'Histoire, le président George W. Bush a lancé une « guerre mondiale contre le terrorisme ». Ce conflit perdure depuis 15 ans malgré la mort du chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, commanditaire des attentats du 11 septembre. Il a été tué en 2011 par des forces spéciales américaines au Pakistan.

Quelque 5 300 soldats américains ont trouvé la mort dans cette guerre, 50 000 autres ont été blessés et 1 600 milliards de dollars ont été dépensés. Il n’y a presque plus de troupes américaines au sol, mais des centaines de milliers de personnes ont été tuées, beaucoup dans les conflits qui embrasent toujours le Proche-Orient.

Aujourd’hui, chacun a perdu une partie de sa liberté pour laisser la place aux drones, aux caméras, et à tous les systèmes de surveillance utilisés par les services de renseignement dans leur lutte contre le terrorisme.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.