Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Etats-Unis: victime d’un malaise, Hillary Clinton lève le pied dans sa campagne

Victime d'un malaise lors des cérémonies commémorant les attentats du 11 septembre 2001 à New York, Hillary Clinton a dû quitter lesl ieux pour aller se reposer chez sa fille Chelsea.
Victime d'un malaise lors des cérémonies commémorant les attentats du 11 septembre 2001 à New York, Hillary Clinton a dû quitter lesl ieux pour aller se reposer chez sa fille Chelsea. REUTERS/Brian Snyder
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Comme si ses difficultés avec ses emails, sa fondation, et sa polémique à propos du « panier de pitoyables » soutenant Donald Trump, voilà qu'Hillary Clinton voit remis en question un sujet qui peut la fragiliser : celui de sa santé. Alors qu'elle assistait hier à la cérémonie honorant les victimes du 11 septembre à New York, elle a dû quitter les lieux plus tôt que prévu à cause d'un malaise dû à la chaleur. La candidate démocrate à la Maison Blanche souffre d'une pneumonie. Elle a été contrainte d'annuler ses déplacements prévus aujourd'hui et demain. Une défaillance que ne manqueront pas de souligner ses adversaires... 

Publicité

avec notre correspondante à Washington, Jean-Louis Pourtet

Une vidéo d'amateur l'a montrée trébuchante et soutenue par les agents des services secrets qui l'ont aidée à monter dans son minivan noir. Elle a été transportée chez sa fille, Chelsea, qui vit à 15 minutes de Ground Zero. Deux heures plus tard, elle est ressortie souriante et apparemment en pleine forme et s'est même faite photographier avec une petite fille sur le trottoir. Revenue dans sa propriété de Chappaka, près de New York, Hillary Clinton a été de nouveau examinée par son médecin, le Dr Lisa Bardack. Elle a dit qu’elle avait souffert de déshydratation et qu’elle récupérait après avoir été mise sous antibiotiques. Déjà vendredi son médecin avait diagnostiqué une pneumonie. Les reporters avaient noté qu'elle toussait beaucoup et que sa voix était enrouée ces derniers temps.

Alléger son emploi du temps des prochains jours

Le médecin de Hillary Clinton lui a conseillé de se reposer et de modifier son emploi du temps. La candidate devait en principe se rendre aujourd’hui à San Francisco , mais son équipe n’a pas encore dit si ce déplacement était retardé. Elle sera peut-être forcée de le faire pour contrer les accusations de son rival. Car cet incident apporte de l'eau au moulin de Donald Trump : il a évité tout commentaire malveillant sur le malaise de la candidate démocrate mais dans le passé il ne s'est pas privé de répéter qu'elle est en mauvaise santé, qu'elle manque d'énergie, qu'elle dort trop. Et son conseiller, l’ancien maire de New York, Rudolph Guliani, a souvent laissé entendre que Hillary Clinton était plus malade qu’on le croyait.

Une série noire

Néanmoins pour une femme de 68 ans, elle se porte plutôt bien. Elle avait été brièvement hospitalisée en 2012 pour une commotion cérébrale dont elle s'était apparemment bien remise. Quant à l'énergie, elle en à revendre, selon son colistier beaucoup plus jeune, Tim Kaine, qui a dit qu'après seulement 100 jours de campagne, il du mal à suivre son rythme.

Mais assurément ces derniers jours sont à marquer d'une croix noire pour Hillary Clinton. Ce problème de santé intervient après sa remarque désobligeante sur les électeurs de Trump, « un panier de pitoyables », qui a rappelé celle de Mitt Romney sur les 47% d’assistés ou celle d’Obama sur les petits blancs qui s’accrochent à la religion et à leurs fusils. La seule bonne nouvelle, c’est qu’en dépit de ses difficultés, elle conserve une avance de six points sur Donald Trump.

Hillary Clinton saluée par une petite fille à New York le 11 septembre: victime d'un malaise, la candidate démocrate s'est reposée quelques heures chez sa fille.
Hillary Clinton saluée par une petite fille à New York le 11 septembre: victime d'un malaise, la candidate démocrate s'est reposée quelques heures chez sa fille. REUTERS/via Reuters TV

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.