Accéder au contenu principal
Haïti

Haïti démunie face à l'arrivée de l'ouragan Matthew

Matthew devrait toucher la Jamaïque et Haïti d'ici dimanche soir.
Matthew devrait toucher la Jamaïque et Haïti d'ici dimanche soir. REUTERS/Andres Martinez Casares
Texte par : RFI Suivre
3 mn

L’ouragan Matthew menace de frapper la Jamaïque et Haïti d’ici dimanche soir. Classé catégorie 4 sur l’échelle Saffir-Simpson qui compte 5 échelons, cet ouragan devrait provoquer des inondations et des glissements de terrain, et par endroit des hausses du niveau de la mer. Avec des vents soufflant à 260km/h, le cyclone Matthew est une menace prise très sérieusement par les autorités haïtiennes mais elles n’ont pas les capacités humaines ou logistiques de prévenir le pire.

Publicité

Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

La mobilisation générale a été déclarée en Haïti, les réunions de haut niveau se multiplient, mais à l’heure de l’inventaire au centre d’opérations d’urgence national, le constat est sans appel : les moyens manquent cruellement.

Le pays compte de plus de dix millions d’habitants et il n’y a pour l’heure que 30 sapeurs-pompiers actifs. Evidemment, les campagnes de sensibilisation de la population face au danger imminent de ce cyclone sont lancées mais pour cela, la protection civile haïtienne ne compte que 2 000 brigadiers sur l’ensemble du territoire.

Le grand sud d’Haïti focalise l’attention car c’est sur cette région que les effets dévastateurs de Matthew vont d’abord s’abattre. 576 abris provisoires y sont recensés, de quoi accueillir un peu moins de 90 000 personnes.

Ce qui risque d’être bien trop peu au regard des risques d’inondations : le sud d’Haïti devrait enregistrer plus de 60 cm de pluies et le niveau de la mer pourrait y monter de deux mètres.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.