Accéder au contenu principal
Cuba/Fidel Castro/Venezuela

Le Venezuela en deuil après la mort de son «ami» Fidel Castro

Le président vénézuelien, Nicolas Maduro, rend hommage à Fidel Castro le 26 novembre 2016 devant une foule agitant des drapeaux aux couleurs du Venezuela et de Cuba.
Le président vénézuelien, Nicolas Maduro, rend hommage à Fidel Castro le 26 novembre 2016 devant une foule agitant des drapeaux aux couleurs du Venezuela et de Cuba. REUTERS/Marco Bello
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Au Venezuela, la mort de Fidel Castro a également suscité de nombreuses réactions. Pour l'ancien président Hugo Chavez, comme pour son successeur Nicolas Maduro, le leader cubain a incarné le grand modèle à suivre. Depuis le lancement de la Révolution bolivarienne au Venezuela en 1999, Cuba est en effet devenue « la République sœur » du Venezuela et les deux pays ont très vite été des alliés intimes. 

Publicité

Avec notre correspondant à Caracas, Julien Gonzalez

C'est avec une grande tristesse que les chavistes et le gouvernement ont reçu la nouvelle de la mort de Fidel Castro. Un festival de musique à Caracas a été annulé, et surtout, le Venezuela a décrété trois jours de deuil pour honorer la mémoire du Lider Maximo.

A la mort de l'ancien Président vénézuélien Hugo Chavez en 2013, Fidel Castro avait déploré la disparition du « meilleur ami du peuple cubain ». Cette fois-ci, le gouvernement de Nicolas Maduro a parlé de Fidel Castro comme « l'ami le plus grand, le plus solidaire et le plus affectueux du Venezuela ». Le Président vénézuélien a rendu ce samedi soir un hommage à l'ancien dirigeant cubain dans un lieu particulièrement symbolique : « le Cuartel de la Montana » un musée qui est aussi un mausolée et lieu de recueillement depuis la mort d'Hugo Chavez.

La mort de Fidel Castro a également suscité des réactions dans l'opposition vénézuélienne. Le secrétaire général de la coalition d'opposition a notamment affirmé qu'un des « motifs du vrai deuil des Vénézuéliens, ce sont ces Vénézuéliens qui meurent aujourd'hui à cause du manque d'aliments, à cause de la pénurie de médicaments ».

Liens très forts

Il faut dire que les relations entre Cuba et le Venezuela sont extrêmement privilégiées et les liens entre les deux pays sont très forts, notamment sur le plan économique et politique. Il y a plus de quinze ans, Hugo Chavez et Fidel Castro ont, par exemple, signé cet accord pour que le Venezuela fournisse des milliers de barils de pétrole par jour à La Havane - jusqu'à plus de 100 000 - et ce à des conditions avantageuses, en échange notamment de milliers de médecins.

Mais la crise économique du Venezuela a eu depuis un impact sur Cuba. La chute des cours pétroliers depuis deux ans a aggravé la récession au Venezuela et en conséquence, a contraint La Havane à diminuer sa consommation d'énergie en raison de la baisse des livraisons de brut à prix préférentiel même si le pouvoir castriste n'a pas quantifié cette baisse.

Sur le plan politique, même si l'actuel dirigeant cubain Raul Castro affiche toujours officiellement son soutien à Caracas, La Havane entend bien poursuivre son rapprochement diplomatique avec les Etats-Unis, l'ennemi juré du Venezuela.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.