Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Etats-Unis: le tueur de l’église noire de Charleston assurera sa défense

Dylann Roof s'était vu signifier en juin dernier son maintien en détention lors d'une première audience
Dylann Roof s'était vu signifier en juin dernier son maintien en détention lors d'une première audience REUTERS/POOL
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Aux Etats-Unis, Dylann Roof pourra assurer seul sa défense, c’est la décision prise par le juge fédéral. Le jeune homme de 22 ans est jugé pour le meurtre de neuf paroissiens dans une église de Charleston en Caroline du Sud en juin 2015. Dylann Roof, qui ne cache pas sa sympathie pour les suprématistes blancs, risque la peine de mort.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

Le 7 novembre, lorsque s’est ouvert le procès de Dylann Roof, son équipe de défense a aussitôt demandé une expertise psychiatrique. Les avocats estiment que le jeune suprématiste blanc n’est pas apte à les aider à le défendre et qu’il ne comprend tout simplement pas l’enjeu du procès. Après expertise, le juge a rejeté l’inaptitude.

Dylann Roof comparaît pour crime de haine, il risque la peine de mort pour avoir tué neuf paroissiens noirs. Lors de son arrestation, le suspect a expliqué que les rescapés avaient désormais pour mission de raconter ce qui s’était passé dans l’église de Charleston.

La décision du juge fédéral, qui permet à Dylann Roof de se défendre lui-même, signifie qu’il prendra la parole et qu’il s’adressera justement à ces survivants et aux familles de victimes. Les avocats, qui se sont élevés contre cette décision, devront rester silencieux, en appui si l’accusé fait appel à eux.

Cette décision du juge fédéral n’est comprise par personne. Ni les victimes qui craignent des paroles inacceptables, ni la défense qui ne voit pas comment Dylann Roof, dans ces conditions, échappera à la peine capitale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.