Cuba

Cuba: le cortège funèbre de Fidel Castro fait escale à Santa Clara

Le cortège funèbre avec les cendres de Fidel Castro a passé la nuit à Santa Clara où eut lieu en décembre 1959 une bataille importante des «barbudos» conduits par le Che Guevara.
Le cortège funèbre avec les cendres de Fidel Castro a passé la nuit à Santa Clara où eut lieu en décembre 1959 une bataille importante des «barbudos» conduits par le Che Guevara. Pedro PARDO / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

A Cuba, le voyage de l’urne contenant les cendres de Fidel Castro a commencé ce mercredi 30 novembre depuis la Place de la Révolution à La Havane, pour aboutir à Santiago de Cuba où il sera inhumé ce dimanche. Le cortège a parcouru les avenues emblématiques de la capitale puis les routes vers le sud-est du pays, en passant par les villages de la reconquête de Fidel Castro et de ses « barbudos » : Matanzas, Cienfuegos, et Santa Clara où le cortège passe la nuit. Santa Clara une ville emblématique de la révolution mais aussi une ville où vibre la musique des trovadores.

Publicité

avec nos envoyés spéciaux à Cuba, Véronique Gaymard et Manu Pochez

Santa Clara, c’est la ville emblématique de la résistance des « barbudos » avec à leur tête le Che Guevara. Ici la place de la Révolution s’appelle d’ailleurs la place du Che, rappelle Rolando Berrío, un auteur-compositeur-interprète bien connu à Santa Clara.

« C’est une ville emblématique, avec des combats très liés au triomphe de la révolution. Ici reposent les restes du Che Guevara avec ses guérilleros, à l’intérieur de ce monument là-bas. Les cendres de Fidel doivent rester une nuit ici, et une veillée est organisée toute la nuit. C’est une ville qui a compté dans cette période, [où a eu lieu] l'une des dernières batailles importantes. Moi je suis né en 1972, et pour moi Fidel représente mon père, ma mère, par lesquels tout m’a été donné ».

C’est aussi la ville de la culture musicale des trovadores, comme « Roly » Berrío qui accompagne ce mercredi soir un chanteur et une guitare, alors que le deuil a plongé le pays dans le silence. « Il était temps que l’on entende des morceaux consacrés à ce moment. Car Cuba est une île de sonorités. Et je pense qu’avec les sons on peut aussi faire des silences », explique le musicien.

Alors que le cortège arrive sur la place après minuit, la foule entonne les slogans à la gloire de celui qui a dirigé le pays pendant plus de cinquante ans.

Dans l'attente du passage du cortège funèbre qui emmène les cendres de Fidel Castro à Santiago, Santa Clara se prépare à accueillir le feu 'leader màximo'
Dans l'attente du passage du cortège funèbre qui emmène les cendres de Fidel Castro à Santiago, Santa Clara se prépare à accueillir le feu 'leader màximo' REUTERS/Ivan Alvarado

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail