Canada

Le Canada va interdire l’amiante dès 2018

Une ancienne usine d'amiante, à Thetford Mines, dans la province du Québec (Canada), le 14 février 2012. L'utilisation, l'importation et l'exportation d'amiante sera interdit en 2018 au Canada.
Une ancienne usine d'amiante, à Thetford Mines, dans la province du Québec (Canada), le 14 février 2012. L'utilisation, l'importation et l'exportation d'amiante sera interdit en 2018 au Canada. Guillaume Lavallée / AFP

Plus de 150 pays dans le monde considèrent l’amiante, un produit notamment utilisé dans la construction, comme dangereux. Le Canada pourrait se joindre à eux, car il va interdire l’amiante dès 2018, vingt ans après la France.

Publicité

Avec notre correspondante à Montréal, Marie-Laure Josselin

Pour marquer le coup, le gouvernement canadien a fait l’annonce dans un centre de cancérologie : l’amiante est cancérigène et peut entraîner des problèmes pulmonaires.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a d’ailleurs condamné ce produit il y a trente ans. Le Canada, lui, ne va interdire l’amiante qu’à partir de 2018 : interdiction d’utilisation dans toute nouvelle construction, d’exportation mais aussi d’importation car le Canada importe toujours des produits qui contiennent de l’amiante, comme des plaquettes de frein ou des matériaux de construction. Ces importations ont même pratiquement doublé en cinq ans, depuis que le pays a arrêté d’en produire.

Plus de 500 morts par an à cause de l’amiante au Canada

Cette annonce ne s’est d’ailleurs pas faite sans questionnement du côté du Québec, car la province a une longue histoire minière. Deux villes cherchent à revaloriser les résidus d’anciennes mines d’amiante pour en tirer notamment du magnésium et relancer des économies locales en berne. Ottawa les a rassurées : elles vont pouvoir le faire.

Le gouvernement va aussi instaurer de nouvelles protections pour les travailleurs et va faire entre autres l’inventaire de ces immeubles qui en contiennent.

L’amiante fait toujours des ravages au Canada. Chaque année, plus de 500 personnes en meurent. Le nombre de décès de cancers est même en hausse.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail