Accéder au contenu principal
Etats-Unis/Mexique

Mexique-Etats-Unis: dialogue renoué entre Donald Trump et Enrique Peña Nieto

Le mur de la discorde à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique le 26 janvier 2017: les deux chefs d'Etat ont décidé de ne plus en parler publiquement.
Le mur de la discorde à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique le 26 janvier 2017: les deux chefs d'Etat ont décidé de ne plus en parler publiquement. REUTERS/Jose Luis Gonzalez
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Enrique Peña Nieto et Donald Trump se sont entretenus au téléphone vendredi 27 janvier, au lendemain d'une journée de tension croissante entre les deux pays. Face aux attaques répétées de Donald Trump au sujet du mur frontalier qu'il souhaite construire et faire payer par le Mexique, le president Peña Nieto a décidé d'annuler sa visite prévue à Washington la semaine prochaine. Un épisode diplomatique rocambolesque qui s'est soldé hier par un reprise du dialogue entre les deux présidents. 

Publicité

avec notre correspondante à Mexico, Emilie Barraza

C'est une tentative de réconciliation, du moins, en apparence : une heure de conversation au téléphone entre Enrique Peña Nieto et Donald Trump ; un communiqué du gouvernement mexicain affirmant que la discussion a été constructive et de son côté, Donald Trump qui qualifie quelques instants plus tard le coup de fil de « très bon ». Principale nouveauté : les deux chefs d'Etat ont décidé de ne plus parler publiquement du mur, le sujet très controversé sur lesquels ils ne sont absolument pas d'accord.

C'est peut-être le début d'un dialogue entre les deux chefs d'Etats, dialogue qui semblait rompu depuis hier et la crise diplomatique provoquée par le coup d'envoi à la construction du mur. La question désormais est de savoir si cette relation diplomatique abimée peut se réparer ? Juste avant son appel téléphonique au président Peña Nieto, Donald Trump venait d'attaquer, encore une fois, son voisin du sud sur Twitter : le Mexique a profité des Etats-Unis grâce à l'ALENA, cela doit changer maintenant, écrivait-il.

Un « coup de fil sympathique »

« Nous allons travailler à mettre en place une relation plus équitable, une relation renouvelée, a déclaré Donald Trump après son entretien avec son homologue mexicain. Mais les Etats-Unis ne peuvent pas continuer à perdre des sommes immenses, à perdre des entreprises, à perdre des millions et des millions d’emplois… Ce n’est plus possible, nous ne serons plus le pays qui fait n’importe quoi !

Nous allons donc renégocier nos accords commerciaux et d’autres aspects de notre relation avec le Mexique, et je pense que ce sera une bonne chose pour nos deux pays. Mais ce coup de fil c’est très bien passé, ça a été un coup de fil sympathique. Le président vous le dira lui-même et les Mexicains vous le diront ».

► à r(é)-écouter : l'analyse de Gaspard Estrada sur nos antennes

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.