Accéder au contenu principal
Canada

L’attaque d'une mosquée au Québec, symptôme d'un racisme larvé?

Rassemblement en mémoire des victimes de l'attentat contre une moquée à Québec, le 30 janvier 2017.
Rassemblement en mémoire des victimes de l'attentat contre une moquée à Québec, le 30 janvier 2017. REUTERS/Dario Ayala
Texte par : RFI Suivre
4 mn

L'enquête avance après l'attaque d'une mosquée de Québec qui a fait six morts et plusieurs blessés dimanche soir. L’auteur présumé de l'attentat a été arrêté : il s'agit d'un jeune homme de 27 ans, Alexandre Bissonnette, un étudiant en sciences politiques qui ne cache pas ses convictions identitaires. Un profil qui conduit à se poser une question : le Québec serait-il en train de connaître une montée du racisme et de la xénophobie ?

Publicité

Avec notre correspondante à Québec, Pascale Guéricolas

Lorsque le Québec recrute au Maghreb des informaticiens, les responsables aiment bien vanter sa douceur de vivre et l’accueil légendaire de la ville de Québec. Sauf que depuis quelques années, des Tunisiens, des Marocains, des Algériens, installés ici de longue date, évoquent un climat différent.

Plusieurs parlent d’un racisme larvé, d’un discours intolérant de moins en moins caché. Comme partout, les réseaux sociaux, caractérisés par un certain anonymat, aident à la propagation d’idées reçues sur ces musulmans, qui paraît-il ne s’intègreraient pas.

De l'huile sur le feu

Dans cette petite ville tranquille, un autre élément s’ajoute : les radios privés adorent embaucher des animateurs tonitruants, qui n’ont pas peur de jeter de l’huile sur le feu. Quitte parfois à laisser planer des demi-vérités, à propos de citoyens qui ne vivent pas exactement comme la moyenne des habitants, nés dans cette belle province.

Au point que certains de ces animateurs se demandent, depuis dimanche soir si la mort de six de leurs concitoyens les touche autant que les attentats à Paris ou à Nice.

C'est l'endroit symbolique de la paix et de l'amour...

Rassemblement en hommage aux victimes

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.