La revue de presse des Amériques

A la Une: le Sénat américain rejette la réforme du système de santé

Des manifestants dans la rue pour protester contre la réforme du système de santé, le 30 juin 2017,
Des manifestants dans la rue pour protester contre la réforme du système de santé, le 30 juin 2017, REUTERS/Bryan Woolston

Publicité

Le projet républicain de réformer le système de santé américain ne passe pas. Deux sénateurs de la majorité ont annoncé leur opposition, portant un coup fatal à la nouvelle mouture concoctée, il y a quelques semaines par les dirigeants du parti. Le site Politico n’hésite pas à parler d’un « collapse » et rappelle que ce projet a étél’une des promesses phare du candidat Donald Trump. Le président est d’ailleurs bien conscient de l’enjeu. Lundi 17 juillet 2017, lors d’un dîner avec des représentants du parti républicain, le président américain les avait une nouvelle fois mis en garde : « Si la réforme ne passe pas, nous, on passera pour des andouilles ! ». Des propos reportés par Politico.

Le problème c’est que l’échec de cette réforme bouscule l’agenda législatif des conservateurs. Ils avaient tablé sur un succès de ce projet pour ensuite lancer d’autres réformes, celle des impôts par exemple. Le New York Times ne peut donc que constater « une étonnante incompétence » qui règne dans les rangs conservateurs. Depuis presque 6 mois, les républicains contrôlent le Sénat, la Chambre des représentants et la Maison Blanche. Et ils ont été incapables d’élaborer une seule loi d’envergure. « Après des années passées à mener une politique d’obstruction, la seule chose qu’ils savent faire c’est de l’obstruction », écrit le New York Times qui craint déjà une nouvelle débâcle à la rentrée, quand il s’agira de voter le budget pour 2018.

La renégociation de l’ALENA, voulue par l’administration Trump

C’est à la Une de la presse canadienne. Hier, le gouvernement américain a publié la liste de ses objectifs en vue de renégocier cet accord. Selon Le Devoir, les Américains veulent notamment s’attaquer au système canadien de gestion de l’offre et encadrer le commerce électronique. Les autorités canadiennes se disent prêtes à collaborer, sans donner plus détails.

Le journal revient aussi sur la campagne « Made in America », lancée par le président. Donald Trump a reçu à la Maison Blanche 50 entreprises en provenance des 50 États américains. « Nous ne permettrons plus aux pays étrangers de bafouer les lois et de voler nos emplois », cette déclaration de Donald Trump est reprise par le journal canadien. Pour donner du poids à ces propos, le président s’est fièrement enfilé le chapeau de cow-boy que lui a tendu le représentant de l’entreprise Stetson Hats.

Menace de sanctions contre le Venezuela

Face à l’intransigeance du gouvernement vénézuélien, plusieurs pays de la région haussent le ton à l’égard du Venezuela. La Colombie, le Pérou, le Costa Rica et le Panama exigent le respect de la Constitution. C’est à lire dans le journal vénézuélien El Nacional. O Globo, quotidien brésilien titre sur Donald Trump qui a qualifié Nicolas Maduro de mauvais dirigeant rêvant de devenir dictateur. Les Etats-Unis ont d’ailleurs demandé au président vénézuélien de renoncer à son projet de modifier la Constitution, sous peine de « mesures économiques fortes ». Des sanctions unilatérales ? Une telle initiative serait contreproductive, estime le Miami Herald, seules des sanctions collectives pourraient selon le journal avoir un effet.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail