Accéder au contenu principal
Haïti

Ouragan Irma: Haïti manque de moyens pour protéger la population

La trajectoire est encore incertaine, mais plusieurs projections placent ensuite le passage d'Irma sur la République dominicaine, Haïti et Cuba.
La trajectoire est encore incertaine, mais plusieurs projections placent ensuite le passage d'Irma sur la République dominicaine, Haïti et Cuba. REUTERS/Ricardo Rojas
Texte par : RFI Suivre
2 mn

A quelques heures du passage au nord du pays de l'ouragan Irma, les autorités haïtiennes en sont encore à faire un inventaire des moyens tant matériels qu'humains pour protéger les centaines de milliers de personnes à risque. L'Etat manque cruellement de moyens et les populations les plus vulnérables sont livrées à elles-mêmes.

Publicité

Avec notre correspondante à Port-au-Prince,  Amélie Baron

Au centre d'opération d'urgence du Cap Haïtien, le constat est évident : face à la menace Irma, les moyens manquent cruellement. Pour exemple, pour couvrir l'ensemble du département du Nord, soit plus d'un million de personnes, il n'y a pour l'heure que 3 ambulances de disponibles. Jean-Henri Petit, qui coordonne la protection civile départementale, ne cache pas son inquiétude devant la courte liste du matériel disponible. « C'est vraiment maigre et ça nous met déjà dans une situation très préoccupante, confie-t-il. On a beaucoup d'inquiétudes par rapport aux inondations parce que nous faisons déjà souvent face à des inondations mais pas même après des cyclones de catégorie 3 ou 4 alors voyez pour 5. On demande aux gens qui habitent dans les zones toujours inondées après une faible pluie, de chercher dès maintenant à se réfugier chez un proche, c'est autant de chance de ne pas être victime. »

Cette consigne est donnée parce que les abris provisoires n'ont pas la capacité d'accueillir tous les habitants des zones à risques. Rares sont ceux qui savent où ils iront se réfugier. Et plus inquiétant, beaucoup ignorent encore tout simplement qu'un cyclone de catégorie 5 les menace.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.