Etats-Unis

Etats-Unis: pour la première fois, une femme va diriger des Marines au combat

Aux Etats-Unis, une femme va diriger une escouade de Marines, ce qui n'est jamais arrivé auparavant.
Aux Etats-Unis, une femme va diriger une escouade de Marines, ce qui n'est jamais arrivé auparavant. REUTERS/Jonathan Drake
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Aux Etats-Unis, pour la première fois, une femme va mener des Marines au combat. Elle a reçu lundi 25 septembre son diplôme d’officier d’infanterie. C’est la seule femme à réussir la formation connue pour sa rigueur, avec un quart d’échecs depuis l’ouverture en janvier 2016 de tous les postes de combat de l’armée américaine aux femmes.

Publicité

Première historique pour les Marines américains, qui intègrent une femme parmi leurs gradés. La jeune femme a préféré garder l’anonymat – et on la comprend : les Marines ont été le corps d’armée le plus réticent à accepter l’ouverture par Barack Obama de tous les postes de combat aux femmes, début 2016.

Couramment accusée de misogynie, l’image des Marines ne s’est pas arrangée avec le scandale qui a secoué ce corps d’armée au printemps dernier. Un groupe secret Facebook avait été découvert, qui diffusait des photos de femmes Marine nues sans leur consentement, avec en prime des commentaires les ridiculisant.

En 2012, lorsque l’armée a commencé à tester la présence de femmes au sein de la formation d’officier d’infanterie, trois Marines sur quatre affirmaient y être opposés. De quoi en démotiver plus d’une.

« Changement culturel »

Du coup, la dernière campagne de recrutement met en scène une femme. Aussitôt accusée d’être « politiquement correcte », elle a été vigoureusement défendue par le corps des Marines. « Cela ne fait aucun doute, c’est un énorme changement culturel auquel nous nous attaquons », expliquait déjà en 2016 leur responsable de la communication « mais nous aimons les défis ».

Un nouveau défi auquel la lieutenante, devenue ce lundi officier d’infanterie du Corps des Marines, va s’attaquer : elle commandera dorénavant une escouade de 40 soldats.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail