Etats-Unis

Etats-Unis: Donald Trump autorise la déclassification de documents sur Kennedy

Image prise quelques instants avant que JFK ne soit tué à Dallas (Texas) le 22 novembre 1963.
Image prise quelques instants avant que JFK ne soit tué à Dallas (Texas) le 22 novembre 1963. Wikipédia

La publication imminente des derniers documents concernant l'assassinat du jeune président John F. Kennedy, en novembre 1963, mettra-t-elle fin à la multiplicité de théories du complot ? C'est loin d'être certain, mais en l'autorisant, Donald Trump pourrait contribuer à éclairer un événement tragique qui continue de fasciner l'Amérique.

Publicité

Avec notre correspondant à Washington,  Jean-Louis Pourtet

Plus de 50 ans après l'assassinat de John F. Kennedy, nombre d'Américains, 61% selon un sondage de 2013, doutent toujours que Lee Harvey Oswald ait agi seul le 22 novembre 1963 à Dallas.

Après la sortie du film d'Oliver Stone, JFK (1991) qui appuyait la théorie d'un complot perpétré par le « milieu » (le crime organisé), le Congrès, pour stopper la nouvelle vague de spéculations, avait adopté une loi autorisant la publication de certains documents, mais en bloquant d'autres pour 25 ans.

C'est dans un tweet que Donald Trump a annoncé qu'à moins qu'il ne reçoive de nouvelles informations, il allait autoriser la publication des derniers documents secrets sur l'assassinat de son lointain prédécesseur.

Le père de Ted Cruz impliqué, croit Donald Trump

Ces documents sont sous scellés jusqu'au jeudi 26 octobre. Donald Trump pourrait toutefois - pour des raisons de sécurité nationale - bloquer certains textes sensibles. Historiens et analystes, même s'ils ne s'attendent pas à de grosses révélations, ne le souhaitent pas, car cela, disent-ils, continuerait d'alimenter les soupçons.

Le magnat new-yorkais pendant sa campagne s'était joint à la cohorte des théoriciens du complot : citant une information d'un journal à sensation, le National Inquirer, il avait déclaré  dans une interview téléphonique avec Fox News que le père de son rival, le sénateur Ted Cruz, d'origine cubaine, aurait été vu aux côtés du tireur de Dallas :

« Son père était avec Lee Harvey Oswald avant que Oswald soit, vous savez, abattu. »

Adam Schiff, élu démocrate, répondant avec humour au tweet de Trump annonçant la publication des documents secrets, lui demande s'il va y avoir des révélations sur le père de Ted Cruz !

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail