Accéder au contenu principal
Canada

Les «Paradise Papers» épinglent des proches du clan Trudeau

Le Premier ministre Justin Trudeau n'a pas réagi aux révélations des Paradise Papers.
Le Premier ministre Justin Trudeau n'a pas réagi aux révélations des Paradise Papers. REUTERS/Chris Wattie
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Au Canada, l'entourage proche du Premier ministre Justin Trudeau est touché par les «Paradise Papers», cette enquête journalistique internationale portant sur des circuits planétaires d'optimisation fiscale. Plus de 13 millions de documents ont fuité de cabinets d’avocats spécialisés dans les paradis fiscaux.

Publicité

Stephen Bronfman est l'un des amis d'enfance du Premier ministre canadien. Le milliardaire est à la tête de la société d'investissement Claridge. Il était aussi le responsable de la collecte de fonds de la campagne de Justin Trudeau en 2015.

Le Toronto Star et Radio Canada révèlent que le milliardaire a placé jusqu'en 2016 près de 52 millions d'euros dans une société offshore aux îles Caïmans avec un deuxième personnage bien connu des Canadiens, le sénateur Leo Kolber. Ce dernier n'est autre que l’un des grands argentiers du père de Justin Trudeau, l'ancien Premier ministre, Pierre Elliott Trudeau.

Ironie du sort, le sénateur Kolber avait travaillé au début des années 2000 sur un projet de loi visant justement à empêcher les Canadiens de contourner le fisc, rappellent le Toronto Star et Radio Canada.

Le système mis en place aux Caïmans est très opaque et les profits n'ont jamais été imposés pendant 25 ans. Mais « aucune loi n'a été violée », assure l’avocat de ces deux pointures du Parti libéral.

Justin Trudeau, lui, n'a pas réagi. Mais les révélations font tache, car le Premier ministre canadien avait été élu justement sur des promesses de transparence, de réduction des inégalités. Il avait aussi plaidé pour une coopération internationale contre l'évasion fiscale au moment du scandale des Panama Papers. Un scandale qui semble s'inscrire dans une longue tradition canadienne puisque d'anciens Premiers ministres, comme Paul Martin et Jean Chrétien, sont aussi cités dans cette affaire des Paradise Papers.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.