Accéder au contenu principal
Russie / Etats-Unis

«Paradise Papers»: le ministre américain du Commerce dans la tourmente

Wilbur Ross, le ministre américain du Commerce, contrôle partiellement la société Navigator, étroitement liée à un géant russe du gaz et du pétrole.
Wilbur Ross, le ministre américain du Commerce, contrôle partiellement la société Navigator, étroitement liée à un géant russe du gaz et du pétrole. REUTERS/Mary Turner
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Selon les documents des «Paradise Papers», le ministre américain du Commerce Wilbur Ross a conservé des participations dans une société de transport maritime ayant des liens avec des proches de Vladimir Poutine. Ces documents révélés par un consortium de journalistes lèvent le voile sur l’évasion fiscale et les activités des multinationales.

Publicité

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

Au cœur de ce dossier se trouve l’un des géants russes du gaz et du pétrole : le groupe Sibur. Celui-ci est contrôlé par le gendre de Vladimir Poutine, Kirill Chamalov, et par deux oligarques, dont l’un est considéré comme un proche ami du président russe.

En quelques années, le groupe russe est devenu l’un des principaux clients de Navigator, une entreprise de transport partiellement contrôlée par le ministre américain du Commerce Wilbur Ross. En 2014, après l’annexion de la Crimée, les sanctions américaines visent directement Guennadi Timtchenko, l’un des principaux actionnaires de Sibur. L’homme n’est pas seulement à la tête d’une fortune colossale en Russie, il est aussi le partenaire de judo du président russe et appartient au cercle des intimes qui entoure Vladimir Poutine.

Malgré les sanctions américaines, les relations entre les deux entreprises ne cessent de se développer. Selon les informations révélées par le Consortium international des journalistes d’investigation, la société russe a contribué à hauteur de 23 millions de dollars au chiffre d’affaires de Navigator en 2016.

→ (RE)LIRE : «Paradise papers»: un nouveau scandale d’optimisation fiscale révélé

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.