Accéder au contenu principal
Etats-Unis / Donald Trump

Etats-Unis: le quotidien USA Today s’en prend violemment à Donald Trump

Donald Trump à la Maison Blanche le 13 décembre 2017.
Donald Trump à la Maison Blanche le 13 décembre 2017. REUTERS/Kevin Lamarque
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Donald Trump « indigne de nettoyer les toilettes ». C'est ce qu'on pouvait lire dans l'éditorial du quotidien USA Today ce mercredi 13 décembre. Il s’agit du journal le plus distribué aux Etats-Unis et du seul quotidien national du pays. Un journal connu d'ordinaire pour son ton modéré.

Publicité

Le ton du quotidien USA Today à l’égard du président américain a changé radicalement juste après l'un des derniers tweets de Donald Trump. Le locataire de la Maison Blanche s'en prenait alors à une sénatrice démocrate, venue selon lui le supplier pour obtenir des dons pour sa campagne. Il ajoutait, au passage, qu'elle « aurait été prête à tout pour les obtenir ».

« Un président qui traite pratiquement une sénatrice de pute n'est même pas digne de nettoyer les toilettes de la bibliothèque présidentielle d'Obama ou de cirer les chaussures de George W. Bush », a lancé USA Today dans son édito. Ces deux anciens présidents ont échoué à bien des égards, consent le journal, mais leur décence même, n'a jamais été mise en doute.

« Ecœurant », « affreux », « répugnant », martèle encore USA Today, qui se demande si Trump touchera le fond un jour. Le comité de rédaction insiste sur le nombre de ses déclarations fausses ou trompeuses, et cite même le chiffre calculé par ses confrères du Washington Post, de « 5,5 par jour ».

Le quotidien de la capitale fédérale s'étonne d'ailleurs de cet éditorial au vitriol de la part d'un journal comme USA Today. « Les âneries de Trump ne passent pas non seulement pour ses ennemis naturels, écrit-il, mais désormais aussi pour d'autres qui évitent généralement de prendre parti ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.