Etats-Unis / Mexique

Mexique: les cartels de la drogue se mettent à la production de fentanyl

Accès à un tunnel découvert par la police fédérale, utilisé pour le trafic de drogue, de Tijuana à San Diego aux Etats-Unis, le 20 avril 2016 (photo d'illustration).
Accès à un tunnel découvert par la police fédérale, utilisé pour le trafic de drogue, de Tijuana à San Diego aux Etats-Unis, le 20 avril 2016 (photo d'illustration). AFP PHOTO/CNS-HO

Inquiétude aux Etats-Unis. Les cartels de la drogue mexicains ont commencé à produire dans leur propres laboratoires du fentanyl, une drogue synthétique cinquante fois plus puissante que l'héroïne, qui jusqu'à maintenant provenait de Chine.

Publicité

Avec notre correspondant à Mexico, Patrick John Buffe

Le fentanyl pourrait devenir la drogue de tous les dangers. Non contents de produire et exporter de la marihuana ou de l'héroïne, les narcotrafiquants mexicains ont décidé récemment de monter leurs propres laboratoires pour y fabriquer cet opiacé. Ce qui a mis en alerte les autorités américaines, qui viennent de demander au gouvernement mexicain de démanteler au plus vite ces laboratoires clandestins.

Le fentanyl est en effet un très puissant analgésique qui fait déjà des ravages aux Etats-Unis. Il contribue toujours plus à l'épidémie d'overdoses qui a causé l'an passé 64 000 décès. Ce qui a même obligé le président Trump à déclarer une urgence de santé publique.

Un faible coût de production

Cette drogue synthétique venait auparavant de Chine. Elle était envoyée aux Etats-Unis par courrier ou au Mexique par bateau. Aujourd'hui, les cartels mexicains sont en mesure de produire le fentanyl à partir des précurseurs qu'ils élaborent eux-mêmes.

Par rapport aux autres drogues, sa fabrication est assez facile et son coût peu élevé, ce qui permet aux narcotrafiquants d'obtenir de très grands bénéfices. D'où leur intérêt à inonder le marché américain de cette redoutable substance.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail