Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Etats-Unis: les vœux les plus en vue sur les réseaux sociaux

Le président américain Donald Trump, son épouse Melania et leur fils Barron, le 31 décembre 2017, à Palm Beach, en Floride, devant le club Mar-a-Lago, propriété du président.
Le président américain Donald Trump, son épouse Melania et leur fils Barron, le 31 décembre 2017, à Palm Beach, en Floride, devant le club Mar-a-Lago, propriété du président. REUTERS/Jonathan Ernst
Texte par : Grégoire Pourtier
5 mn

Le passage à la nouvelle année est l'occasion pour RFI de faire le tour des voeux les plus en vue sur les réseaux sociaux aux Etats-Unis.

Publicité

De notre correspondant à New York,

Pour ses vœux, Donald Trump n’a pas fait de déclaration à la télévision. C’est par son moyen de communication préféré, le réseau social Twitter, qu’il a envoyé ses vœux pour 2018. Au milieu d’une série de messages contre ses adversaires du moment, le parti démocrate et l’Iran, entre autres, le président américain a quand même pris le temps d’envoyer deux tweets pour marquer le passage à 2018.

Il l’a fait dès dimanche 31 décembre, en début d’après-midi, dans son style habituel, évidemment. D’abord de l’autocélébration : « Quelle année ! Et cela ne fait que commencer. Ensemble, nous rendons sa grandeur à l’Amérique. Bonne année », accompagnée d’un clip de trois minutes, rappelant ses premiers mois à la Maison Blanche. Les images choisies et les extraits de ses discours insistent le plus souvent sur le retour à l’ordre.

La bombe atomique de Kim Jong-un

On reconnaît bien les thèmes favoris de Trump. Et on le reconnaît encore mieux dans le message suivant où il souhaite une année heureuse et prospère à « tous ses amis, supporters, ennemis, ceux qui le détestent et même les très malhonnêtes Fake News Media ». Bref, 2018 s’annonce pour lui comme une nouvelle année de combat.

Aux Etats-Unis, son agressivité ne surprend tellement plus qu’on a presque davantage parlé des vœux envoyés par un autre dirigeant politique, le Nord-Coréen Kim Jong-un, qui a, une nouvelle fois, défié les Etats-Unis en expliquant qu’il disposait désormais de la bombe atomique. Et, curieusement, Trump n’a pas encore riposté sur Twitter.

La liste des livres et musiques préférés d’Obama

Sur Twitter, deux absences étonnent : celle de l’ancienne candidate Hillary Clinton et celle de Barack Obama. Alors que ses tweets sont d’habitude encore plus populaires que ceux de Trump, cette fois l’ancien président américain s’est exprimé sur Facebook, où l’on peut découvrir la liste de ses livres et musiques préférés de 2017.

En revanche, pour un message plus politique, on peut signaler celui de Bernie Sanders. Le « candidat socialiste » à la dernière primaire démocrate a formulé une résolution précise pour 2018 : ne pas uniquement chercher à intensifier le combat contre le « trumpisme », concentrer aussi ses efforts sur la dispersion des idées progressistes à travers tout le pays. A voir s’il tiendra parole, puisque si l’on se fie aux tendances sur le Twitter américain, la mode est plus que jamais au non-respect des résolutions.

Le baiser de Don Lemon de CNN

Mais il y a des exceptions… Comme l’an passé, le célèbre journaliste de CNN, Don Lemon, a été une des vedettes de ce premier jour de 2018.

Il y a un an, passablement éméché, il avait déclaré en direct, depuis un bar de la Nouvelle-Orléans, qu’il souhaitait être plus ouvert pour une relation amoureuse sérieuse, regrettant de ne pas assez bien équilibrer la balance entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle.

Et en voilà un qui, en 2017 en tout cas, semble avoir tenu ses résolutions puisque, cette fois, il a présenté son petit ami : ils se sont embrassés à l’écran et, évidemment, cela a été une des jolies séquences de la nuit, extrêmement relayée sur les réseaux sociaux.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.