Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Un Donald Trump conciliant écoute démocrates et républicains sur l'immigration

Des représentants républicains et démocrates ont été réunis à la Maison Blanche par le président américain pour évoquer la clivante question de l'immigration, le 9 janvier 2018.
Des représentants républicains et démocrates ont été réunis à la Maison Blanche par le président américain pour évoquer la clivante question de l'immigration, le 9 janvier 2018. REUTERS/Jonathan Ernst
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Le président américain s'affiche en grand conciliateur. Malmené depuis la sortie du livre Feu et Fureur, Donald Trump a convoqué une réunion bipartisane à la Maison Blanche sur le thème sensible de l'immigration. Le président a arbitré les débats, et fait rare, les journalistes ont pu assister pendant près d'une heure à la rencontre.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

C'est un Donald Trump apaisé et ouvert qui a arbitré les débats. Le président américain a cherché le consensus autour d'un sujet qui divise. Et n'a pas hésité à employer les grands mots.

« Avoir les démocrates et les républicains est absolument vital parce que cela doit être une loi bipartisane. Cela devrait être une loi de l'amour. Vraiment cela devrait une loi de l'amour et nous pouvons le faire. »

Côté démocrate, la priorité est le sort des « Dreamers », ces enfants arrivés mineurs dans le pays avec leurs parents sans papier. Suite à une décision de Donald Trump, le programme DACA, qui leur permettait de travailler et d'étudier légalement, s'achève en mars, ce qui plongera près de 700 000 jeunes dans l'incertitude. « Il faut régler le problème du DACA et le régler de manière définitive, pas temporaire. Ils sont Américains. Ils n'ont pas les papiers qui le disent mais ils sont Américains », a plaidé la démocrate Steny Hoyer.

Les républicains eux insistent sur la sécurité à la frontière. « Si on ne fait rien sur la sécurité, c'est une illusion de penser que nous réglons le problème », a estimé Kevin Mc Carthy, chef de la majorité à la chambre des représentants.

Le président a demandé aux élus de s'entendre sur une loi qui englobe quatre points : une solution pérenne pour les « dreamers », la sécurité à la frontière, la fin du système de loterie pour les visas, et l'abrogation du rapprochement familial.

Donald Trump, dont les capacités mentales ont été mises en doute toute la semaine, a semble-t-il réussi à convaincre : à l'issue de la réunion, même les démocrates ont reconnu que le ton était très bon, et ont demandé à ce que le président reste impliqué dans le débat sur l'immigration.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.