Accéder au contenu principal
Pérou

Amazonie: le plaidoyer du pape François pour la défense des peuples autochtones

Le pape François à Lima le 19 janvier 2018.
Le pape François à Lima le 19 janvier 2018. REUTERS/Mariana Bazo
Texte par : RFI Suivre
3 mn

En visite pour la première fois en Amazonie, le pape François a appelé ce vendredi au Pérou à défendre ce poumon vert de la planète, répondant à l'appel au secours de milliers d'indigènes venus à sa rencontre.

Publicité

« Probablement, les peuples autochtones amazoniens n'ont jamais été autant menacés sur leurs territoires », a estimé François, déplorant « les blessures profondes que portent en eux l'Amazonie et ses peuples ».

Arrivé dans la matinée à Puerto Maldonado, ville du sud-est du Pérou entourée de jungle, le pape argentin s'est rendu directement au Colisée, bâtiment où l'attendaient avec impatience plusieurs milliers d'indigènes péruviens, brésiliens et boliviens.

Il a été accueilli par des chants et des danses de différentes tribus, portant tenues traditionnelles, couronnes de plumes et colliers de dents d'animaux pour certains.

Après avoir écouté les discours de plusieurs indigènes racontant les menaces pesant sur leurs terres, il a pris la parole.

La menace vient aussi de la perversion de certaines politiques.

Pape François

Dénonçant « la forte pression des grands intérêts économiques qui convoitent le pétrole, le gaz, le bois, l'or, les monocultures agro-industrielles », mais aussi la politique de protection de certains Etats qui « accaparent de grandes superficies de terre et en font un moyen de négociation », le pape a appelé à un dialogue entre les églises locales amazoniennes et les indigènes.

Il a fustigé « l'exploitation minière illégale » d'or, particulièrement forte dans la région de Madre de Dios, dont Puerto Maldonado est la capitale, et son effet pervers, « la traite de personnes: la main d'oeuvre esclave ou l'abus sexuel ».

« La violence à l'encontre des adolescents et des femmes est un cri qui parvient au ciel », a-t-il lancé.

(avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.