Accéder au contenu principal
Brésil

Brésil: l’ex-président Lula reçoit le soutien de parlementaires américains

L'ancien président Lula clame son innocence, suite à sa condamnation à 9 ans et 6 mois de prison, lors d'une conférence de presse à São Paulo, le 13 juillet 2017.
L'ancien président Lula clame son innocence, suite à sa condamnation à 9 ans et 6 mois de prison, lors d'une conférence de presse à São Paulo, le 13 juillet 2017. REUTERS/Nacho Doce
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La mobilisation internationale autour de Lula s’intensifie, à quelques jours du procès de l’ancien président. Aux Etats-Unis, une dizaine des parlementaires américains ont adressé une lettre aux autorités brésiliennes pour dénoncer « une campagne politique de persécution judiciaire ».

Publicité

Avec notre correspondant à Sao Paulo, Martin Bernard

Ils sont douze. Douze membres du Congrès à Washington qui prennent fait et cause pour l’ancien président brésilien, accusé de corruption et condamné en première instance à neuf ans et demi de prison.

Lettre à l'ambassadeur du Brésil

A quelques jours de son procès en appel, qui aura lieu mercredi, ils ont adressé une lettre à l’ambassadeur du Brésil aux Etats-Unis, et aux onze membres de la Cour suprême brésilienne.

Ils affirment que Lula fait l'objet d'un procès politique et que les droits de la défense n'ont pas été respectés. Ils évoquent une « campagne politique de persécution judiciaire ».

Les cinéastes Oliver Stone et Costa-Gavras

Cette initiative des parlementaires américains fait écho à une pétition pour que Lula puisse être candidat à la présidentielle d’octobre prochain, en dépit de ses démélés avec la justice. Une pétition signée par quatre ex-présidents latino-américains, et par les cinéastes Oliver Stone et Costa-Gavras.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.