Brésil

Brésil: Lula reconnu coupable en appel

La police antiémeute s'est déployée en masse autour du tribunal de Porto Alegre où l'ex-président Lula est jugé en appel pour corruption passive et blanchiment d'argent.
La police antiémeute s'est déployée en masse autour du tribunal de Porto Alegre où l'ex-président Lula est jugé en appel pour corruption passive et blanchiment d'argent. REUTERS/Paulo Whitaker

Luiz Inacio Lula da Silva a été condamné à 12 ans de prison pour corruption. Les trois  juges de la cour d’appel  se sont prononcés en faveur de la culpabilité de l’ancien président brésilien et l’ont condamné pour corruption et blanchiment d’argent.

Publicité

Avec notre correspondant à Sao Paolo Martin Bernard

Lula vient d’essuyer un sérieux revers. Alors que le procès était déjà en cours, il affirmait avoir « la conscience tranquille » et prévoyait une victoire au tribunal sur un score de 3 à 0 en sa faveur. Quelques heures plus tard, les trois magistrats de la cour d’appel de Porto Alegre lui ont pourtant infligé une sévère défaite sur ce score cinglant de 3 à 0.

Pire encore, sa peine a été alourdie : en première instance, il avait écopé de 9 ans et demi de prison, mais il est désormais condamné à 12 ans et un mois de prison, pour corruption et blanchiment d’argent.

Et il y a eu des propos très durs à l’égard de Lula. Au tribunal, il a été décrit comme l’un des architectes du système de corruption installé à Petrobras, l’entreprise pétrolière, et d’en avoir retiré des avantages personnels.

Tout cela serait de nature à remettre en cause la « stabilité démocratique » du Brésil, selon un magistrat. La gauche va maintenant resserrer les rangs autour de Lula, et le parti des Travailleurs va le proclamer candidat à la présidentielle d’octobre, dès ce jeudi lors d’une réunion convoquée à Sao Paulo.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail