Accéder au contenu principal
Etats-Unis /Armes

Etats-Unis: les armuriers proposent des solutions pour protéger les écoles

Une armurerie de Springville dans l'Utah, le 18 décembre 2015. (Image d'illustration)
Une armurerie de Springville dans l'Utah, le 18 décembre 2015. (Image d'illustration) REUTERS/George Frey
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Après la tuerie dans un lycée de Parkland en Floride, le président Trump a proposé d'armer certains professeurs. Les survivants, eux, se mobilisent en faveur d'un renforcement du contrôle des armes à feu. D'autres solutions de protections sont mises en avant comme des tableaux blindés et plaques pare-balles à glisser dans les sacs à dos.

Publicité

Au rayon fournitures, on trouve des couleurs vives : rose, jaune, bleu ou vert. Les armuriers développent de nouvelles gammes de produits adaptés aux élèves comme des tableaux blancs blindés à partir de 400 dollars et des plaques de métal à glisser dans un cartable, pour 120 dollars.

Depuis le 14 février et la tragédie de Parkland, les ventes de sac à dos pare-balles explosent. D'autres entreprises se sont spécialisées dans la fabrication de vitres incassables à destination des établissements scolaires. Après le drame de Sandy Hook, une tuerie dans une école primaire en 2012, les commandes avaient été multipliées par huit et 400 établissements se sont équipés l'an dernier.

Si l'armement des professeurs fait débat, beaucoup de parents et d'institutions se tournent vers ces équipementiers. Mais pas seulement, car des méthodes d'évacuation spéciales sont également apprises aux élèves. Notamment la méthode ALICE, l’acronyme de « alerter, s’enfermer, informer, faire diversion et évacuer » en français. Cette technique est vendue comme la réponse la plus efficace à une tuerie de masse. Ces protocoles seront enseignés et répétés tous les jours dans de nombreuses écoles d'un pays sous le choc.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.