Accéder au contenu principal
Brésil

Brésil: Sergio Moro, le juge qui veut envoyer Lula en prison

Le juge Sergio Moro, photographié le 23 novembre 2016 à Curitiba.
Le juge Sergio Moro, photographié le 23 novembre 2016 à Curitiba. HEULER ANDREY / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Jeudi soir, le juge anticorruption Sergio Moro a émis un mandat de dépôt contre l’ancien président brésilien Lula, favori dans les sondages pour la prochaine élection présidentielle. Condamné en première puis en deuxième instance pour avoir reçu un luxueux appartement  dans une affaire de corruption, Luis Inacio Lula da Silva doit purger une peine de 12 ans et un mois de prison. Son ennemi intime, le juge Moro, ne lui aura pas laissé la moindre marge de manœuvre, ni le moindre temps. Lula aurait fait appel de la décision du juge et attendrait le résultat de son recours, selon une source au sein du Parti des travailleurs (PT).

Publicité

Sergio Moro, un juge qui divise au Brésil. Il est présenté comme le chevalier blanc anticorruption. Adulé par ceux qui voient en lui l’homme capable de mettre un terme à des pratiques dénoncées depuis des années au Brésil, Sergio Moro est également haï par les partisans de l’ancien président Lula qui voit en lui un ennemi plus qu’intime.

Un ennemi qui a juré de le mettre derrière les barreaux estiment certains. Surtout après la décision du juge Moro d’émettre un mandat de dépôt contre Lula quelques heures seulement après la décision de la Cour Suprême. Une célérité à laquelle ce juge n’avait pas habitué ses compatriotes, estiment ses détracteurs.

Agé de 45 ans, ce juge est devenu mondialement célèbre pour avoir lancé l’opération Lava Jato, également appelé l’affaire Petrobras, du nom de l’entreprise brésilienne de pétrole. Un scandale tentaculaire qui en a entraîné un autre celui de la compagnie de BTP brésilienne Odebrecht. Sergio Moro vise toute la classe politique brésilienne.

Obstiné, très pointilleux, ses qualités sont louées par de nombreux juristes. Certains estiment qu’il pourrait entrer en politique et profiter de sa médiatisation pour se hisser rapidement au premier rang. Une éventualité qu’il n’a jamais évoquée en public, même si la rumeur court toujours.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.