Brésil

Brésil: Lula envoie un message à ses soutiens rassemblés devant sa prison

Les soutiens de l'ancien président Lula, devant le siège de la police fédérale à Curitiba, où il est actuellement détenu, le 17 avril 2018.
Les soutiens de l'ancien président Lula, devant le siège de la police fédérale à Curitiba, où il est actuellement détenu, le 17 avril 2018. REUTERS/Rodolfo Buhrer

Au Brésil, Lula a envoyé, ce mardi 17 avril son premier message public de la prison où il est détenu. L'ancien président brésilien Lula se dit « serein, mais indigné » d'être emprisonné, selon lui à tort. Il a pu recevoir très peu de visites depuis le début de son incarcération. Il reste toujours dans les sondages le candidat favori pour l'élection présidentielle d'octobre prochain.

Publicité

Avec notre correspondant à Rio de JaneiroFrançois Cardona

Sa lettre s'adresse à ses partisans, installés devant le siège de la police fédérale où il est détenu à Curitiba, dans le sud du Brésil. Lula les remercie pour leur « résistance », et affirme qu'il va « mettre au défi » le juge Sergio Moro, qui l'a condamné pour corruption passive et blanchiment d'argent, de prouver ses crimes.

Depuis sa cellule, Lula dit avoir entendu les messages et les chants des manifestants, qui campent devant sa prison. Depuis la publication de cette lettre, 11 sénateurs, membres de la Commission des droits de l'homme, ont pu rendre visite à l'ancien président. Ils ont jugé ses conditions d'enfermement « adéquates », critiquant cependant l'isolement auquel il est soumis.

La Cour suprême doit encore voter pour savoir s'il peut être remis en liberté en attendant la fin de ses recours en justice. Les sondages le donnent toujours en tête dans les intentions de vote pour la présidentielle d'octobre prochain. Son concurrent le plus proche, le député d'extrême droite Jair Bolsonaro vient lui d'être inculpé pour « racisme ». Si cette décision était confirmée par la Cour suprême, elle pourrait l'empêcher de se présenter, lui aussi, à la présidentielle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail