Accéder au contenu principal
Brésil

Brésil: Michel Temer renonce à se présenter à l'élection présidentielle

Le président sortant Michel Temer (à droite) et l'ex-ministre brésilien des Finances Henrique Meirelles, le 22 mai 2018 à Brasilia.
Le président sortant Michel Temer (à droite) et l'ex-ministre brésilien des Finances Henrique Meirelles, le 22 mai 2018 à Brasilia. REUTERS/Adriano Machado
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le président brésilien, Michel Temer, renonce à être candidat à la présidentielle d'octobre prochain. Très peu populaire et impliqué dans plusieurs scandales de corruption, il ne tentera pas de se représenter, mais il a désigné celui qu'il voit comme son successeur : son ancien ministre des Finances, Henrique Meirelles.

Publicité

Avec notre correspondant à Rio de Janeiro, François Cardona

Au plus bas dans les sondages, Michel Temer n'aura pas réussi à gagner en popularité durant ses deux ans de mandat. Confronté à une très forte récession, impopulaire après avoir pris la place de Dilma Rousseff, destituée en 2016, l'ancien vice-président devenu chef de l'Etat a finalement officialisé sa décision lors d'une réunion de son parti, le MDB, de centre-droit conservateur.

Renonçant à se présenter à la présidentielle, Michel Temer a tenu à donner son soutien à son ancien ministre des finances Henrique Meirelles – très peu connu : « Je vous le dis sans avoir peur de me tromper : Meirelles est le meilleur parmi les meilleurs ! Et je serai très fier si un jour Meirelles pouvait, grâce au vote populaire, être proclamé président de la République fédérale du Brésil ! »

Impliqué dans plusieurs scandales de corruption et très critiqué pour ses mesures d'austérité économique, Michel Temer laisse un pays miné par le chômage qui dépasse les 13%. La plus grande incertitude plane sur l'élection présidentielle d'octobre prochain, en l'absence de l'ancien président Lula condamné à 12 ans de prison.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.