Etats-Unis: rencontre tendue entre Mike Pompeo et Wang Yi à Pékin

Poignée de mains «tiède» entre le sécretaire d'Etat américain et le ministre chinois des Affaires étrangères. Le 8 octobre 2018 à Pékin.
Poignée de mains «tiède» entre le sécretaire d'Etat américain et le ministre chinois des Affaires étrangères. Le 8 octobre 2018 à Pékin. Andy Wong/Pool via Reuters
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le réchauffement hier à Pyongyang, le gel aujourd’hui à Pékin. Au retour de sa rencontre avec Kim Jong-un en Corée du Nord, Mike Pompeo a fait escale ce lundi 8 octobre dans la capitale chinoise. Le secrétaire d’Etat américain avait rendez-vous avec son homologue Wang Yi et ça s’est plutôt mal passé. En tout cas, cette visite n’a pas permis de régler les différends commerciaux entre les deux pays.

Publicité

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Un sourire crispé chez le secrétaire d’Etat américain, pas de sourire du tout chez son homologue chinois. La photo prise juste avant la rencontre Mike Pompeo/Wang Yi, ce lundi à Pékin, est révélatrice de l’état des relations entre la Chine et les Etats-Unis aujourd’hui. Car pendant l’entretien, la tension n’est pas redescendue, au contraire. L’échange a même été « très animé », comme disent les diplomates.

A la sortie, le secrétaire d’Etat américain a évoqué un « désaccord fondamental » avec le ministre chinois des Affaires étrangères. Et pour cause, ce dernier venait de lui faire un sermon, accusant de nouveau les Etats-Unis d’être à l’origine de la guerre commerciale entre les deux premières économies du monde et d’ingérence à propos de Taiwan. « Ces actions ont porté atteinte à la confiance mutuelle, aux relations et aux intérêts de nos deux pays a martelé le chef de la diplomatie chinoise. » 

Du coup, pas question de rencontrer le président chinois Xi Jinping comme en juin dernier. En fin de journée, Mike Pompéo s’est contenté d’un entretien avec le conseiller d’Etat Yang Jiechi, probablement pour parler des choses qui fâchent moins, comme la sécurité dans la péninsule coréenne. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail