Etats-Unis / Russie

Elections de mi-mandat aux Etats-Unis: une Russe poursuivie pour ingérence

Vue du Congrès américain à Washington en janvier 2011.
Vue du Congrès américain à Washington en janvier 2011. Getty Images/Brendan Smialowski
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Pour la première fois, des poursuites pénales ont été engagées contre une ressortissante russe aux Etats-Unis. Elena Khoussainova est accusée de conspiration en vue de s'immiscer dans le système politique américain. La plainte intervient à moins de trois semaines des élections de mi-mandat.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

Pour la première fois, des poursuites sont engagées aux Etats-Unis contre une ressortissante russe pour tentative d'interférence dans le cadre des élections de mi-mandat.

Selon le département de la Justice, Elena Khoussianova était la directrice financière d'un projet monté en association avec les autorités russes pour semer la discorde au sein de l'électorat, notamment à travers des messages sur les réseaux sociaux. La même technique avait été employée par Moscou lors de la campagne présidentielle de 2016.

Les Russes « créent la confusion »

« Les Russes créent la confusion, exacerbent les tensions existantes, explique James Andrew Lewis, du Centre pour les études stratégiques et internationales à Washington. Il y a beaucoup de tensions au sein de la société américaine, autour des races, de la pauvreté, de la santé. Il y a beaucoup de sujets que les Russes exploitent pour rendre les gens encore plus en colère, pour les énerver, et ils sont relativement efficaces ».

Après l'annonce des poursuites engagées contre Elena Khoussianova, le directeur du FBI a lancé un appel à la vigilance adressé à tous les Américains. « Nos adversaires étrangers continuent d'interférer dans notre démocratie, a déclaré James Comey. Ils cherchent à briser notre confiance dans notre système politique ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail