Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Affaire Jim Acosta: CNN porte plainte contre l'administration Trump

Le journaliste Jim Acosta, aux prises avec une stagiaire de la Maison Blanche, le 7 novembre 2018, après un échange houleux avec le président Trump.
Le journaliste Jim Acosta, aux prises avec une stagiaire de la Maison Blanche, le 7 novembre 2018, après un échange houleux avec le président Trump. REUTERS/Kevin Lamarque
Texte par : RFI Suivre
2 min

CNN dépose devant la justice une plainte contre l'administration américaine, nouvel épisode du bras de fer entre Donald Trump et la chaîne télévisée, cible régulière du président. CNN conteste en justice la suppression de l'accrédition à la Maison blanche de l'un de ses journalistes, Jim Acosta, suite à son accorchage avec le numéro un des Etats-Unis en conférence de presse.

Publicité

Avec notre correspondant aux Etats-Unis,  Eric de Salve

C'est une question sur l'immigration de Jim Acosta, journaliste vedette de CNN et bête noire de Donald Trump, qui est à l'origine de ce litige inédit. En pleine conférence de presse, la semaine dernière, le président l'interrompt, alors qu'il évoque l'affaire dea caravane des migrants au Mexique, puis l'affaire russe, le taxe de « personne horrible » avant qu'une stagiaire de la Maison Blanche ne tente en vain de lui arracher le micro.

Peu après, le journaliste voit son accréditation à la Maison Blanche suspendue jusqu'à nouvel ordre. Une sanction que Sarah Sanders, porte-parole de la présidence, justifie en expliquant que Jim Acosta aurait posé sa main sur la stagiaire qui tentait de lui reprendre le micro. Aucun comportement déplacé, répond CNN, fermement soutenue par l'Association des journalistes de la Maison Blanche, qui indique dans un communiqué que le président n'a pas à choisir les journalistes chargés de sa couverture.

Cette décision arbitraire et capricieuse porte atteinte au Premier Amendement de la Constitution américaine, selon l'avocat de la chaîne. C'est sur ce fondement que CNN assigne aujourd'hui l'administration Trump devant un tribunal de Washington pour rétablir immédiatement l'accréditation de Jim Accosta. « On ne peut pas accepter que la Maison Blanche jette les journalistes dehors, ajoute l'avocat de CNN, parce que le contenu de ses reportages lui déplait. »

►À relire : Trump écharpe un reporter de CNN et lui retire son accréditation

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.